Humeurs

Cette reproduction de la fresque de Gustave Camus rappelle que l'oeuvre majeure du peintre belge était dédiée au travail. Le photographe Paul Catoir, chargé d'une mission photographique sur la métamorphose de la Ville-Basse à Charleroi, a publié un livre où des ouvriers du gigantesque chantier de la décennie 2010 rejoignent les personnages imaginés par l'artiste à la demande de la Ville, en 1963. L'oeuvre s'inscrit dans la mémoire collective d'une époque. Photo ML.

Multinationales : le tournant décisif ?

Zooms curieux Gabrielle Lefèvre

L’actualité révèle une évolution rapide des mentalités par rapport au modèle économique dominant, déjà fortement contesté ces dernières années à propos de l’urgence climatique et à présent à l’occasion de la pandémie Corona. Les opinions publiques oscillent entre la (fausse) sécurité du monde…

Après les magasins essentiels, voici les matières essentielles

Pour remettre les idées à l’endroit... Henry Landroit

Finalement, tout va-t-il devenir essentiel ou accessoire ? Certes, l’enseignement, avant la Covid, considérait déjà qu’il y avait des cours essentiels et d’autres, accessoires. Le cours de gymnastique ne faisait guère le poids face au cours de mathématique. Le cours de français était considéré comme plus important que celui d’initiation artistique par exemple.