Ce dimanche

Haïculs bénis André Fromont

Autour de la table … Ce dimanche … C’est enterrement … Des sujets sensibles … On découpe le poulet … En se souriant … Seul Rudy chicane … Sur l’avancée des russes … Dans l’obscurité nouvelle … Le moindre mot … Est semence de réel … Une position exposée … Ultime refuge … Le rôle de juge … Un froid … Dans les émois entravés … Des victimes choquées … De l’entre-deux phrases … Le poison en eux … Désactive la vie … Et madame Chapeau … L’air de rien … Désigne les coupables … Felix est plus passé … Que présent … Une plaie ouverte … Dans un monde si rempli … Où l’on s’étripe … Pour arracher le dernier reste … Dans le moindre trou … Avec comme joie de…

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester informé.

Chaque samedi le meilleur de la semaine.

Soutenez la presse indépendante !

Aidez à maintenir la gratuité de l’information en ligne.

/ Lectures, arts, gastronomie /

Gratter entre les lignes

Trouver sa place

Les yeux ouverts Boris Almayer

Thierry Robberecht dirige son écriture vers un état des lieux qui empire chaque année et que, bien que devenu permanent, l’on s’obstine, encore et toujours à nommer « la crise des sans-papiers ». S’il pose un regard désemparé et néanmoins romanesque sur le décor odieux de cette horreur installée, l’auteur pourtant nous rappelle, par ce court roman, que ce décor est bien le nôtre et qu’il y bouillonne une multitude de drames parallèles. Moussa, Marleen et un troisième homme vont, malgré eux, faire tragédie.
Lire l’article