semaine 13

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Poing de vue

L'artisanat du terrorisme

Edito par Jean Rebuffat

Le 11 septembre 2011, le terrorisme frappa son plus grand coup. Quatre avions et des cibles comme les Twin Towers: plus 3.000 morts. Le mémorial (photo © Jean Rebuffat) est là pour s'en souvenir mais désormais, une voiture suffit pour nous le rappeler.

Tandis que Bruxelles se recueillait, un an après les deux attentats à l'aéroport et dans le métro, un nouvel attentat à la niçoise frappait Londres, rappelant qu'il ne faut pas grand-chose de matériel pour devenir un terroriste. Une automobile,... Lire la suite

Les Humeurs

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre

Villes idéales : une utopie mondialisée

Un exemple de ville résiliente, imaginée par Luc Schuiten, créateur de l’archiborescence. A découvrir sur http://www.vegetalcity.net/topics/category/09-demain/

Rien de plus stimulant que de dériver dans une ville, marcher et regarder le spectacle humain et architectural qu’elle nous offre, sentir sous les pavés les rêves des constructeurs, les espoirs des habitants, découvrir des modes de vie et d’expression des différences culturelles et sociales.

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre

Les « Enfants du hasard »

Brigitte, 40 ans d’enseignement, dans sa classe de Cheratte. Photo © Thierry Michel & Pascal Colson. Les films de la Passerelle.

Ils cherchent un sens à la vie, ils trouvent le bonheur : ces enfants de Cheratte, fils et filles de travailleurs immigrés plongés dans les mines et ses dangers, ceux du charbonnage du Hasard à Cheratte, ne connaissaient pas vraiment cette exploitation de main d’œuvre, ni les conditions de travai

Emois et moi par Jean Rebuffat

Me voici mandataire public

Voici un sage conseil. Mais si le chemin est plus glissant, doit-on renoncer à l'emprunter? Photo © Jean Rebuffat

J'ai été installé, ce 22 mars, membre du Conseil de l'aide sociale d'Uccle (en d'autres mots, conseiller CPAS). Me voici donc mandataire public, de l'autre côté d'un monde que j'ai fréquenté longtemps comme journaliste, le monde politique.

L’avenir de l’école par Laurent Berger

Droit à la différence ou droit à la diversité?

Photo©Laurent Berger. Etoile de la diversité.

L’expression  dogmatique d’un droit à la différence est récupérée par les idéologies liberticides qui finissent par porter atteinte à la présence de la diversité. L’intérêt particulier revendiqué écarte  la défense de la singularité et de l’universel.

La vie des glands par Jorge Copuse

Que faire ?

Mots clés décroisés par Roger Avau

Si c’est parfait, c’est pas réel

Achille Chavée, surréaliste wallon. Photo La Louvière © Roger Avau

Des petits points de suspension si forts, si désireux, tellement en devenir. (Bernard Hennebert)

Sans différences, pas d’harmonie.

La tristesse des verres vides est profonde. (Jacques Canut)

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre

Yémen, une famine causée par la guerre

Une famine qui est la conséquence de guerres qui sévissent au Yemen depuis 2015. Et une situation dramatique amplifiée par une population qui a toujours été armée pour régler les conflits entre tribus, principalement au nord de Sanaa. Ici en 1979. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Un peu partout s’élèvent des appels à l’aide pour tenter de limiter le désastre humain que constitue une famine dans des pays déjà pauvres, déjà soumis à des sécheresses et surtout, dans des pays dévastés par des guerres inexcusables.

Pixels Mouvants par JFH

Ceci n'est pas un trou

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre

Mais que se passe-t-il au Bélarus ?

Les manifestants contre le décret « parasites » ont été réprimés par les forces de l’ordre du Bélarus. Une escalade dans la répression de la liberté d’expression et de réunion pacifique, a déclaré Amnesty International, le 13 mars. © Amnesty International.

Et d’abord, qu’est-ce que Bélarus ou République de Biélorussie ? Ce petit pays de 9.600.000 habitants parlant biélorusse et russe est indépendant de l’URSS depuis août 1991 tout en gardant une union douanière avec son ancien protecteur.

Pérégrinations par Lucie Van de Walle

Pas Pleurer ?

Marie Aurore D’Awans et Malena Sardi, les interprètes du spectacle “Pas Pleurer”.
© Yves Kerstius

Pas Pleurer, titre du Prix Goncourt 2014 signé par Lydie Salvayre, est à présent porté sur les planches au Théâtre de Poche à Bruxelles. C’est une idée et aussi une adaptation du metteur en scène Denis Laujol interpellé par ce roman qui évoque la guerre d’Espagne.

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN