semaine 08

Mangez-vous du pangolin?

Edito par Jean Rebuffat, le 07 février 2020

Image: 

Cette charmante bestiole, menacée d'extinction parce que la légende veut que ses écailles guérissent et que le goût de sa chair est réputé délicat, va-t-il désormais inspiré un salutaire dégoût à une espèce invasive? Photo libre de droits empruntée à Wikipedia (version anglaise).

Il y a de quoi s'inquiéter quand on y réfléchit. Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose, ce n'est pas un slogan très neuf mais le monde contemporain l'amplifie via les réseaux sociaux. Nier l'évidence, pourtant, ne dure qu'un temps. Mais l'irrationnel et la mauvaise foi imprègnent l'histoire de l'humanité. Ainsi en va-t-il du Brexit, de l'acquittement de Trump et de la mort du docteur Li Wenliang, par exemple, et même de l'affaire Weinstein, de la non élection de Zakia Khattabi ou de bien d'autres sujets, notamment ceux qui agitent la chronique judiciaire.

Il y en a un autre motif d'inquiétude: les périls auxquels on s'est habitué passent inaperçus.

Chaque année, en Europe occidentale, dans des pays qui bénéficient d'un système de soins de santé efficace et accessible (on ne dira jamais assez combien cette conquête sociale est importante), des dizaines de milliers de personnes meurent de la grippe. La bête grippe de nos hivers. Les propagandistes anti-vaccination qui répandent des informations meurtrières ou qui n'y voient qu'une rente aux labos pharmaceutiques, il est vrai guère portés sur la philanthropie, la négligence des malades, la sale manie qu'a ce virus de muter et d'autres facteurs encore expliquent ce bilan, très nettement supérieur à l'hécatombe due au coronavirus de Wuhan. Cela ne veut pas dire, naturellement, qu'il ne faut rien faire: le Dr Wenliang avait raison d'alerter ses confrères. Un virus neuf et déjà mortel dans certains cas peut muter et devenir un tueur en série (ce fut le cas de la grippe dite espagnole voici un siècle: elle tua plus que la guerre 14-18) – et de toute façon, la prévention l'exige, ainsi que le respect des malades déjà atteints. Mais voilà, la grippe c'est bien de chez nous et pensez-vous que ce soit tout à fait par hasard que les gens qui ont la peau jaune sont soudain les victimes toutes désignées d'une sinophobie non seulement odieuse en soi, mais encore absolument stupide?

Il est piquant d'observer qu'alors que le principe de précaution s'est érigé au rang du dogme, tant de comportements objectivement nuisibles subsistent parmi nos semblables. La compétition entre l'habitude, le plaisir ou l'envie et la prise de conscience, le changement de mentalité ou le goût de la mise en perspective, pourtant, explique elle aussi bien des choses, depuis la maltraitance de la planète jusqu'au sourire réjoui des économistes pour les bonnes nouvelles que sont le développement du trafic aérien et donc de la fabrication d'avions ou de l'accroissement des exportations d'armes. On dira que toutes ces incohérences font le charme de l'espèce, encline à porter un masque inutile. C'est vrai qu'un peu de rationalité rendrait le monde meilleur, en lui montrant le côté aberrant des religions, du racisme et des frontières. Le tout sera de savoir si la question ne finira pas par être tout simplement une nécessité pour la survie de l'homo dit sapiens... Mais être le vecteur par lequel la maladie s'est transmise peut être une garantie de sauvegarde. Qui osera encore manger du pangolin?

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Commentaires

Portrait de Jacques Feron
Bien dit sur la sinophobie! D'ailleurs ce sont 4 touristes anglais qui ont intoduit le coronavirus en Haute-Savoie, terre d'origine de la famille Rebuffat! On devrait leur interdire tout de suite l'entrée dans l'Union Européenne à ces buveurs de thé! Non mais des fois!...

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN