semaine 38
Portrait de Thierry Robberecht
Allo, allo, quelle nouvelle

Homo handicapus

Le 01 septembre 2019

Avant, il était normal. C’est quoi la normalité ? Est-il normal d’être normal ? Le corps humain doit probablement avoir une idée de la normalité puisqu’il tente de compenser les handicaps éventuels de l’être humain par la création et le développement de nouvelles capacités. Ne dit-on pas que les aveugles ont l’ouïe plus fine que les humains qui voient parfaitement ? Darwin n’avait pas tort. Les espèces s’adaptent et évoluent.

Vers la cinquantaine, un accident vasculaire cérébral le priva de l’utilisation fonctionnelle de son bras et de sa main gauche. Il ne pouvait plus marcher normalement mais c’est quoi marcher normalement ? Depuis qu’il est handicapé, il observe marcher les autres qui possèdent tous une démarche personnelle, gracieuse ou simiesque. légère ou pesante. Lui, il boîte bas.

Au début, il vécut mal son handicap. Renoncer à ses anciennes capacités est une torture. Plus tard, lentement, très lentement, son corps commença à compenser son handicap. Des doigts apparurent à l’extrémité de son oreille gauche. Avec de l’entraînement et après de nombreuses séances de travail sous la direction de charmantes kinésithérapeutes, il fut capable d’utiliser son oreille comme une main lorsqu’il jouait aux cartes ou quand il bricolait.

Malheureusement, il se déplaçait toujours aussi mal. Il était condamné à demander de l’aide. Or, demander de l’aide, toujours demander de l’aide, pitié de l’aide, lui était insupportable.

Un jour qu’il était pressé, un train à prendre, qu’il se traînait sur ses pauvres jambes et qu’il était sur le point de le rater, son train, il se rendit compte qu’il pouvait s’élever et voler rapidement en battant des fesses.

Il rencontra une femme beaucoup plus jeune que lui. Rencontrer une femme amoureuse quand on est handicapé tient du miracle. Elle voulait un enfant. L’idée ne l’enthousiasmait pas : « Tu crois que je pourrai bien m’occuper du bébé dans mon état ? »

- Evidemment !

Il se laissa convaincre et prit beaucoup de plaisir à voir la tête du gynécologue devant le bébé qui, à peine né, au bout du cordon ombilical, volait au-dessus de sa mère en battant des fesses. Son oreille gauche comportait cinq doigts fonctionnels.

L’enfant grandit en développant ses capacités inédites. Lui aussi perpétua l’espèce. Ses enfants et leurs descendants héritèrent des mêmes qualités que leur aïeul. C’est à partir de ce moment-là que les anthropologues parlent de l’apparition de l’Homo handicapus et de l’extinction de l’Homo sapiens qui avait fait son temps.

Image: 

© Serge Goldwicht

Commentaires

Portrait de Adelante
Tout va mieux sous l’oeil attentif de charmantes kinésithérapeutes... à bientôt pour apprendre à voler!
Portrait de Thierry Robberecht
Chère Adelante, je vous confierai mon oreille très prochainement.
Portrait de Jacqueline
J’ai mis tant de bébés au monde. Je n’en ai pas vu voler. J’aurais aimé je crois.

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN