semaine 28

Petit homme

Le Chant la vie par Serge Noël, le 29 mai 2020

petit homme musculeux qu’attends-tu de la vie

j’ai une rose à dépenser tu le sais bien

qu’as-tu fait de tes rêves tes espoirs tes envies

c’est dans le soir venu c’est dans ce soir qui vient


que tu pourrais peut-être oublier un instant

ta bite immémoriale et puis qu’avec le temps

tous les athlètes sont de pauvres renoncules

oublier ces images où tu montres ton cul


j’ai une rose qui me pique et c’est parfait

son parfum fait rêver aux jolis jours refaits

les beaux jours où tu vas prince des amours mortes


roi même des délices où succombent les filles

pour t’oublier sitôt que le jour se défit

pour t’oublier sitôt qu’elles fermaient la porte


dans l’aube qui s’en vient doucement sous la table

les oiseaux font déjà un vacarme du diable

et c’est comme un soupir que tu sers aux convives

c’est comme un tendre aveu comme une larme vive


petit homme des miracles où est passé ton cœur

à force tu renâcles et le sourire moqueur

de te faire une pipe elles s’en vont tranquilles

secrètes et fortes et nues par les rues de la ville


que fais-tu de ta vie petit homme aujourd’hui

que sais-tu par tes rêves et tes espoirs induis

j’ai une rose qui me pose des questions


une rose ajourée plus belle que ton corps

pourtant ton corps est beau et moi je l’aime encore

malgré le temps qui va et le gel des passions

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN