semaine 38
Portrait de Lucie Cauwe
Le blog de Lucie Cauwe

"Inflatable Refugee", art et migration selon Schellekens & Peleman

Le 11 mai 2019

Depuis novembre 2015 où il a été présenté à Venise, le "Inflatable Refugee" (réfugié gonflable) des artistes anversois Dirk Schellekens et Bart Peleman parcourt le monde de ville en ville pour faire réfléchir le public aux questions de la migration et de l'identité. Une œuvre résolument engagée. Haute de six mètres, la création artistique représentant un réfugié assis est de retour en Belgique, encore ce week-end du 10 au 12 mai, à Boechout (Ydde, Toeffelhoek 24, vendredi et samedi de 19 à 22 heures, dimanche de 16 à 20 heures). Née à Venise, elle est déjà allée par bateau à Helsingor, Copenhague, Uppsala, Vejle, Malines, Breda et Melbourne.


Melbourne.


Breda.


Copenhagen.


Malines.


Uppsala.


Vejle.

Schellekens & Peleman ont créé ce "Inflatable Refugee" haut de six mètres pour attirer l'attention de tous sur la déshumanisation dont sont victimes les réfugiés et sur le problème des réfugiés de guerre. La silhouette du personnage a été délibérément agrandie pour montrer la manière dont l'Occident perçoit la situation des réfugiés, problème ou opportunité. Cette taille permet aussi au "Réfugié Gonflable" de regarder au-delà de l'horizon, sans être gêné par des papiers qui manquent ou par des frontières. Mais son regard fixe le vide: est-il dans un port sûr ou sera-t-il refoulé, déporté? Les deux artistes anversois ont choisi pour le réaliser le même matériau que les bateaux utilisés pour les traversées. Bien trop fragile pour faire face à la mer... renforçant l'idée de la vulnérabilité de la figure.

Le débat sur l'immigration et la demande d'asile est crucial et polarisé. L'art a un rôle à y jouer. Le fait de voir "Inflatable Refugee" de près modifie incontestablement la perception qu'on a de la migration. C'est un choc, un choc bénéfique.


Pour voir une vidéo sur les différentes étapes du "Inflatable Refugee", c'est ici.

 
 
Image: 

"Inflatable Refugee" est à Boechout jusqu'au 12 mai

 

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN