semaine 30
Portrait de Henry Landroit
Pour remettre les idées à l’endroit...

Un crime de lèse-majesté ?

Le 15 avril 2021

Bien sûr, certains diront que j’ai des têtes de turc dont je me gausse ici et ailleurs régulièrement. Mais voilà je suis intolérant... c’est une de mes qualités, je n’y peux rien...

Parmi mes têtes de turc, il y a Erdogan (évidemment, direz-vous) mais je voudrais vous parler aujourd’hui du Vicaire général du diocèse de Liège que la RTBF s’obstine à inviter le matin comme chroniqueur sur les sujets les plus divers. On peut s’interroger sur les raisons qui poussent la RTBF à faire ce choix.

Ce matin, il était interrogé à propos de la loi de 1848 réprimant le « crime de lèse-majesté » et de son abolition éventuelle.

Ce fut l’occasion pour lui de présenter le système monarchique comme « échappant à la démocratie » et à ce titre, élément stabilisateur de ce pays, argument éculé s’il en est. En même temps, il défendait les institutions démocratiques de notre pays. On n’est pas à une contradiction près quand on est représentant d’une institution qui n’est pas démocratique, mais patriarcale, misogyne, autoritaire et j’en passe !

Oh là ! Ne suis-je pas en train de commettre un crime de lèse-majesté ? Je peux m'attendre à tout, désormais !

Si on me fait la grâce de pouvoir choisir le lieu de mon supplice, je préfèrerais la place Flagey. Ce n'est pas loin de chez moi.

Mon bucher y aurait fière allure et un large public pourrait y assister.

Je pourrais même offrir un cornet de frites à tout le monde.

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !