semaine 32

Vous êtes plutôt vérité ou réalité ?

Mots clés décroisés par Roger Avau, le 06 octobre 2016

Photo © Lachlan Hardy

J’adore vieillir. (Sophie Marceau)

Pour rester jeune, il suffit de ne pas prendre le temps de vieillir. (Jean Bauwin)

Il vaut mieux avoir le change plutôt que le donner. (Monique Ledru)

On commet l’adultère avec un tiers qui n’est pas sa moitié.

L’électronique est capable de créer un jour des machines tellement intelligentes qu’elles feront faire leur travail par les hommes.

Probablement qu’à l’âge de la prépension, j’arrêterai d’écrire pour me consacrer totalement à l’apéritif. (Éric Dejaeger)

Même pour jouer son propre rôle, il faut se maquiller. (Stanislaw Jerzy Lec)

Le bonheur est une recherche, jamais une trouvaille. (Eugène Beaumont)

Se battre pour une cause juste est déjà une victoire.

Les mots n’ont aucun sens ! Ils revendiquent ainsi la faveur de les exprimer tous, quelquefois par hasard ! (Roland Counard)

j’ai écrit par lâcheté de n’oser dire (Louis Savary)

Personne n’a jamais changé autant le cours de l’Histoire que les historiens.

Le pommier s’en fout de la pomme puisqu’il la faite. (Ghislain Olivier)

Une beauté figée n’est plus que le regret de la beauté. (Violetta Dolores)

À vivre désespéré on risque simplement de mourir heureux. (Pierre Autin-Grenier)

Certains matins, vous vous réveillez comme si le sommeil vous était resté sur l’estomac. (Jacques Canut)

Par quoi remplacer la beauté physique lorsque celle-ci n’est plus d’actualité ?

Le ciel est loin de la mer… et je suis loin de mes mots (Mahmoud Darwich)

Le vide a horreur d’être dérangé. (Chris Bernard)

Existe-t-il des mâles et des femelles parmi les Djinns ?

Si vous n’avez pas mal quelque part, inutile d’écrire. (Paul Morand)

L’administration a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Nuit Debout ou Assis sur la cuvette des chiottes, c’est pareil ! (Gérard Depardieu)

Je découvre avec un ravissement effaré que la déréliction n’est pas une condition nécessaire à la création. (fadebiaye)

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN