semaine 32
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

La plage est derrière

Le 18 mars 2022

&

Image: 

Je nage

La plage est derrière

Le vent saute

Au-delà du désert

Emportant la poussière

Rouge

Vers l’innocence perdue

 

Qui cherche une tête d’épingle

Au plus profond du sarcophage

De Tchernobyl ?

Dernières secondes

Dans une autre vie

Tout s’évapore

 

Les dés lancés

Marcel joue des coudes

Entouré d’ennemis

Croit-il

Son regard perçant

Voit

Le hasard en marée froide

Voit

Une flambée d’or

Dans une mêlée d’arbres

Il est si beau garçon

Dans le panier de linge sale

Il voit

Au sol

Un corps abimé

Qui hurle des douleurs absurdes

D’un membre fantôme

 

Le temps de respirer

Le désespoir s’étend

L’impossible advient

Autorité absolue

Désir dément de vieilles terres

 

Josée marche pieds nus

Fuit au plus loin

Dans une intensité constante

Vers où l’ombre régresse

Comme si

Pratique magique

Tout était normal

Ce n’est pas rien

Ce n’est pas tout

Tout ira bien

Josée marche pieds nus

Vers un morceau de pain chaud

Pour son enfant

 

Le désespoir s’étend

L’impossible advient

 

Une bombe explose

Dans la brise fraîche

Le soleil se voile

Disparaît

Un chêne s’abat

Une silhouette bouge

Derrière une vitre fêlée

Malgré le scotch

Ivan se signe

Le temps de respirer

Soudain

Manque

 

Ivana est médusée

Réfugiée dans un creux sombre

La porte est arrachée

Elle avance

Elle doit

Entourées de bruits puissants

Dehors

Quelques draps déchirés

Dansent au vent

Elle avance

Dans l’odeur du feu

Elle doit

Oser les rafales

Courbée par la terreur

Les mains en avant

Elle court

La gorge sèche

Vers le soleil voilé

Vers l’inexploré

Un moment sacré

 

Tout était normal

Croyait-on

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !