semaine 50

L'erreur de Galilée

Edito par Jean Rebuffat, le 11 octobre 2019

Image: 

Ce tableau du XIXème est dû à Joseph-Nicolas Robert-Fleury et fait partie des collections du Louvre. Il représente le procès de Galilée face à l'Inquisition. Illustration libre de droits.

D'inquiétantes nouvelles, cette semaine. À dire vrai, on chercherait longtemps une information qui vaille une once d'espoir ou de sourire. La Méditerranée se réchauffe 20% plus vite que le reste du globe. Erdogan entame une guerre en Syrie. Trump souligne que les Kurdes n'ont pas fait le débarquement de Normandie en 1944. Le brexit est pour dans moins de trois semaines. La France propose une commissaire européenne qui est accusée de la même dérive que Marine Le Pen, détourner ses assistants parlementaires européens. Un typhon perturbe le mondial de rugby, histoire de changer de la climatisation des championnats du monde d'athlétisme à Doha. Un publicitaire fou envoie un coup de poing dans l’œil d'une pauvre dame coupable d'avoir ramené un mauvais Bicky à la maison. Le néonazisme allemand frappe à Halle. Les réfugiés abondent à nouveau en Grèce. Les usines Seveso brûlent et les polémiques ne s'éteignent pas. Des usines ferment. Des régimes débordés recourent à la violence. La production viticole française est en chute de 14%. On cherche à savoir ce qu'a dit le terroriste de l'édito de la semaine passée à ses petits copains. Greta n'a même pas eu le prix Nobel de la paix. Une tortue est morte d'inanition en pensant avoir assez mangé: elle avait 104 morceaux de plastique dans l'estomac. Et pas la peine d'aller voir ailleurs: les agences de voyage font faillite.

Donc en face, rayon bonnes nouvelles? Je ne vois pas grand-chose.

Ah si quand même: il n'y a pas eu d'éruption volcanique en Islande. Le maire de Prague préfère les droits de l'homme à un panda chinois. Il y aura en Belgique plus de candidats à la présidence du MR que de membres actifs, au rythme où ça va, tandis qu'au PS, si Paul Magnette changeait d'avis, il n'y aurait plus de candidat à la présidence du tout. (Il est vrai qu'il n'y a pas de gouvernement fédéral non plus.)

Finalement Galilée avait tort et l'Église raison: il y a quelque chose qui indique que la Terre ne tourne pas et qu'elle se croit encore et toujours au centre de toutes choses.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Commentaires

Portrait de Patrick w
Merci Jean

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN