semaine 33

Un peu de répit pour passer l'hiver

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 19 novembre 2019

Une première victoire pour la « Voix des Sans-Papiers » qui occupent un bâtiment au 47 rue Fritz Toussaint à Ixelles. Ils y passeront l’hiver et pourront y rester au moins jusqu’au 10 mars 2020.
Rendez-vous ce matin à la la Justice de Paix d’Ixelles.

Le collectif y est venu en nombre. En effet , la régie des bâtiments, propriétaire du bien, sollicitait l’expulsion des occupants dès l’audience d’introduction, arguant un rapport des pompiers de 2015 qui stipulait certains dangers du bâtiment. Violaine Alonso, l’avocate de VSP, a mis en exergue, outre la protection du droit au logement, l’obligation qui pèse sur la régie des bâtiments à cet égard, en sa qualité d’organisme d’intérêt public, le principe de l’abus de droit (volonté de récupérer son bien au nom du droit à la propriété privée alors qu’il n’y a aucun projet immédiat dans ce bien) et l’illégalité que constitue le fait de laisser un bâtiment vide. Elle a opposé un rapport du service rénovation urbaine-mobilité de la commune d’Ixelles qui précisait que l’immeuble ne présentait pas de risque au niveau de la sécurité et de la salubrité. La juge a refusé de traiter la demande de la régie des bâtiments dans l’urgence et a reporté l’affaire au 10 mars 2020. A la sortie, les membres du collectif ont marqué leur détermination. » On ne lâche rien, avec et sans papiers, tous ensemble ».

photos: 

Photos © Jean-Frédéric Hanssens

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !