semaine 33

Lumières terrestres (9)

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 02 août 2019

Du Nord du Yémen, nous voici à présent à Madagascar, dans la réserve naturelle intégrale des grands Tsingy de Bemaraha située à l'ouest du pays. Ces formations karstiques en forme d'aiguilles ou d'arêtes acérées, Tsingy signifie "où on ne peut marcher pieds nu", sont inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il y a 200 millions d'années cette région était couverte par la mer. Les coquillages et les coraux se sont accumulés durant plusieurs millions d'années par couches successives. La mer s'étant retirée, le calcaire s'est fissuré, craquelé, créant de gigantesques diaclases (cassures) et canyons. Les pluies provoqueront, par leur acidité, ces arêtes de couleur grise, appelées lapiaz. Pour parcourir cet extraordinaire phénomène, il faut se faufiler dans des cavités étroites et profondes, des passages de 30cm de large, franchir une passerelle de 20m de long, suspendue à 70 m de haut, grimper jusqu'à 100 m, utiliser des échelles métalliques, sécurisés par les mousquetons coulissants sur des câbles, se faufiler dans de véritables labyrinthes et canyons. Ce site, très prisé par les touristes en bonne forme physique, contribue au développement de l'industrie touristique qui représentait 13% du PIB en 2016, mais semble diminuer depuis, par une moindre affluence de touristes dans le pays.


" la grande île rouge " surnommée ainsi  à cause de ses sols gorgés de latérite. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Mais dans ce pourcentage, il  faut également tenir compte du tourisme sexuel, peu reluisant, surtout concentré au nord ouest du pays où 42% des jeunes ont eu leur première relation sexuelle dans la prostitution. "la plupart des enfants en situation de prostitution interrogés ont débuté leur activité entre 13 et 17 ans". Une pratique pourtant interdite par la loi malgache, mais qui se déroule aux yeux de tous, et qu’exploitent certains touristes étrangers. L'UNICEF souligne que 23 % des enfants âgés de 5 à 17 ans auraient une activité économique, bien souvent au détriment de leur parcours scolaire et donc, beaucoup n'ont d'autre choix que de recourir à la prostitution, trop souvent sous l'œil aprobateur des parents. Heureusement, des projets, dont "Escale" d'une ONG française, s’attaquent désormais à la banalisation de la prostitution des mineurs. L'objectif est de changer les mentalités au sein de la population, pour que la pratique n’y soit plus tolérée. Et particulièrement lorsqu’elle est liée au tourisme. Les hôteliers sont désormais incités à faire preuve de vigilance et à signaler tout comportement suspect . Un défi  de taille qui consistera à ramener les enfants à l'école, puis à ce qu'ils trouvent un emploi. Car n'oublions pas que Madagascar, même si la croissance économique devrait dépasser les 5% en 2019, chiffre encourageant d'après le FMI, le pays occupe la 4ème place des 25 Nations les plus pauvres de la planète avec un revenu de 424 dollars de PIB par habitant en 2018. Le pays le plus pauvre étant le Soudan du Sud avec 223 dollars de PIB par habitant et le plus riche à la 25ème place étant le Népal avec 883 dollars de PIB par habitant. Malgré tout, la population de " la grande île rouge " surnommée ainsi à cause de ses sols gorgés de latérite, reste accueillante et le pays regorge d'une faune et d'une flore uniques au monde. Que de souvenirs et d'expériences inoubliables.

photos: 

Grands Tsingy de Bemaraha, Madagascar Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !