semaine 39

Lumières terrestres (23)

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 21 novembre 2019

De la forêt de Soignes à Auschwitz-Birkenau en Pologne, il y a un grand saut que j’ai longuement hésité à franchir. Dans cette série de photos sur les paysages, que je délaisse souvent parce que je privilégie l’humain, ce sont les lumières particulières qui ont guidé mes choix. Ici, ce sont plutôt des lieux de la campagne polonaise que la main funeste du nazisme a transformé en paysages meurtriers, assassins. Quel lien alors avec « Lumières terrestres » ? Ce jour là, sur les lieux, c’est le hasard météorologique qui a révélé, accentué, tout l’étendue de l’horreur.

Auschwitz Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Nous étions déjà anéantis par plus de deux heures de vision sur la barbarie pratiquée par les nazis à Auschwitz, quand nous avons pénétré par le petit porche d'entrée dans le camp de Birkenau, le plus grand et le plus génocidaire de tous les temps en matière d'extermination scientifique d'êtres humains.
Nous marchions en silence le long de ces rails de la "solution finale". Le ciel était noir, tourmenté, l'air humide et glacial. Et puis, notre guide venait à peine de nous expliquer toute l'infamie subie par ces hommes et ces femmes dans ces baraquements dont ne subsistent que les cheminées, quand un rayon de lumière furtif a traversé ce champ de mémoire. Je n'ai pu capter que 3 images, puis le ciel funèbre s'est imposé à nouveau. Au retour, quand j’ai vu cette image, j’ai été submergé par mon émotion. C’est la raison de mon choix que d’inclure cette photo, ainsi que les deux autres dans « Lumières terrestres ».


A lire par ailleurs : Auschwitz-Birkenau (Pologne) "L'usine de mort"

 

 

 

photos: 

Birkenau, Pologne. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Birkenau, Pologne. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN