semaine 50

Elles et ils étaient plus de 10.000

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 29 novembre 2019

La manifestation contre les violences faites aux femmes et aux féminicides organisée par la plateforme Mirabal, rassemblant une centaine d’organisations, a défilé ce dimanche dans les rues de Bruxelles. Les manifestantes demandaient la concrétisation de la Convention d’Istanbul, un texte du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et contre la violence domestique. Il a été approuvé par la Belgique en 2016, mais les associations estiment que ce texte a eu peu d’impact dans notre pays. Selon le blog Stop Féminicide, créé par des associations féministes, 22 femmes ont déjà été tuées en 2019 en Belgique, dont encore une cette semaine ! "parce qu'elles sont femmes". Les noms de ces victimes ont été récités avant le début de la marche, suivis d'un moment de silence puis d'un "cri de colère".

Des paires de chaussures rouges symbolisant ces femmes tuées ont été déposées sur la place Poelaert, où le cortège s'est arrêté avant de continuer sa boucle vers la place Royale puis en direction de la gare centrale. Les organisateurs ont appelé sur la place Poelart à "faire du bruit" pour "briser le silence laissé par les victimes".

 

photos: 

Reportage photo © Jean-Frédéric hanssens

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN