semaine 33

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Portrait de Pierre Galand
Pierre Galand

Oxfam, une ONG respectable

Le 13 février 2018

J’ai rejoint Oxfam en Belgique en 1967. A l’époque l’Inde sortait d’une famine meurtrière, c’était la guerre en Indochine, en Afrique australe sévissaient les guerres coloniales portugaises, l’apartheid régnait en Afrique du Sud, les Palestiniens étaient laissés pour compte.

Oxfam, créé à Oxford en 1942, portait assistance aux victimes de la 2ème guerre mondiale, notamment en Grèce et se portait au secours des réfugiés dans le monde.

Durant près de 30 ans, j’ai participé au travail remarquable de cette ONG, toujours à l’avant-garde des mobilisations pour un monde plus juste à l’égard des plus démunis : un monde générateur du commerce équitable,  un monde de paix en plaidant pour le désarmement en faveur du développement. Car la solidarité est un moyen essentiel pour l’émancipation des peuples, pour leurs droits à disposer d’eux-mêmes et l’accès à leurs ressources naturelles.

Cet Oxfam-là, j’en suis fier. C’est ce même Oxfam qui, aujourd’hui, ose critiquer et dénoncer ceux qui s’approprient indument les richesses qui devraient assurer à tous les êtres humains le minimum vital et la dignité. Oxfam fait ce travail au nom de tous ceux et celles avec lesquels l’ONG coopère de par le monde.

Que certains, engagés par Oxfam pour secourir les victimes du tremblement de terre en Haïti en 2011 aient eu des comportements pour le moins critiquables dans le cadre de leur mission, c’est regrettable et inacceptable.

Oxfam est une organisation humanitaire entreprise par des gens le plus souvent bénévoles et cela mérite un grand respect même si, comme ce fut le cas en Haïti, certains de ses employés, par leur comportement indigne, ont manqué aux règles de leur mission. Et cela, c’est inacceptable d’autant que le rapport du plus fort au plus faible comporte plus d’obligation de respect de la dignité humaine.

Ils ont entaché la respectabilité de l’ONG, soit, mais cela ne peut diminuer l’immense mérite d’une association qui, en 78 ans, a travaillé pour améliorer le sort des populations les plus démunies de notre planète.

Certes, s’il appartient aux bailleurs de fonds de contrôler le bon usage de leur contribution, menacer de retirer à Oxfam les fonds publics de soutien à la lutte contre le sous-développement et à l’aide d’urgence, c’est se tromper lourdement de cible.  Car Oxfam, j’en témoigne, est une organisation éminemment respectable.

- Pierre Galand, secrétaire-général d'Oxfam-Belgique de 1967 à 1996.

Image: 

Pierre Galand devant la boutique Oxfam d’Oxford, en 2014. Photo © Gabrielle Lefèvre

Commentaires

Portrait de Poncelet   J H
Je sors aussi d'une ONg après y avoir passé 12 ans Des écarts nous en avons tous connus, personne n'est parfait Ce qui n'est pas admissible c'est l'attitude des responsables de l'ong. Qui ont quasi passé l'éponge sur les errements de cet individu. Qui aurait récidivé plusieurs fois L'image que Oxfam veut se donner, c'est à dire "laver plus blanc que blanc" en prend un coup Et cette attitude va poser un problème sur la crédibilité de toutes les autres ong .... Il y va de la transparence et Oxfam n'est pas la seule ....
Portrait de NINANE
CEUX QUI Y ONT INTÉRÊT VONT ESSAYER DE DESCENDRE DES ENTREPRISES MERVEILLEUSES SOUS PRÉTEXTE QUE QUELQUES UNS DE LEUR MEMBRES ONT FAUTE. A COTE DE CELA LES PIRES CRIMINELS - FINANCIÈREMENT OU SEXUELLEMENT - SE PRÉTENDRONT PLUS BLANCS QUE BLANCS - ALORS QUE CE SONT CES DERNIERS QUI DÉSORGANISENT RÉELLEMENT NOS SOCIÉTÉS - NE SOYONS PAS DUPES DES VÉRITABLES CRIMINELS
Portrait de Balima
Courage à tous ceux qui se battent pour un monde meilleur en portant sécours,assistance...en offrant une chance à ceux qui en avaient bésoin.bravo à vous!!!vous assumez la mission de l'humanité
Portrait de Davreux JP
Comme beaucoup de bénévoles soucieux de participer aux élans de solidarité envers les personnes dans le besoin, je suis engagé depuis plus de 50 ans dans des associations dont cette solidarité est la raison d'être. Ce n'est pas parce que certains trébuchent qu'il faut douter du bienfondé de toute l'organisation. De tout cœur avec mes ami-e-s engagé-e-s dans cette belle aventure. Jean-Paul
Portrait de Mamadou Lamine sonko
De 1977 a 1983 nous etions etudiant a Louvaon la Neuve. Votre engagement a ete un des facteurs qui nous a conduit dans le secteur mon gouvernental. Merci
Portrait de Grignard Philippe
Bravo pierre
Portrait de mariam Diarra
Oxfam ! Ce le meilleur
Portrait de Kobo
Bon courage dans la gestion de cette crises.
Portrait de Pierre De Greef
Comme journaliste à la RTBF, j'ai travaillé plusieurs années avec la plateforme d'ONG (C.N.C.D.) en Belgique, je peux témoigner du sérieux d'Oxfam et du vrai dévouement de ceux qui y travaillent. Certes, il faut dénoncer les abus qui sont le fait d'individu(s) et non de l'institution, mais il faut à tout prix éviter les amalgames et trouver prétexte aux chasses aux sorcières qui arrangent sans aucun doute toutes les institutions multinationales ou autres qui sont -très souvent à juste titre - stigmatisées par les ONG responsables.
Portrait de anonyme
Merci Pierre, La grande majorité des ONG (Oxfam,Amnesty,etc.) rassemble des citoyens, le plus souvent bénévoles, engagés et responsables. Pas plus qu'un arbre ne peut cacher une forêt, ce ne sont pas quelques moutons noirs qui décourageront l'immense troupeau qui n'est pas près de se laisser tondre la laine sur le dos.
Portrait de Ralph COECKELBERGHS
En soutien au BLOG de Pierre et en souvenir de tous les combats menés en commun, voici le courriel adressé hier samedi 17 février au Secrétaire Général d'OXFAM Belgique. Mon cher Stefaan, Par mon message réponse à ton excellent courriel ci-dessous, je veux t’assurer de ma totale solidarité avec OXFAM Belgique. Ce ne sont pas quelques « pommes pourries » qui devraient contaminer tout le panier et ta mise au point vis-à-vis de l’opinion et des médias est nécessaire. C’est primordial d’annoncer quelles mesures ont été prises, le sont et pourraient encore l’être pour éviter tout « dérapage ». Mais les faits remontent à 2011. Ils furent rendus publiques et des 1eres mesures prises même si insuffisantes. Mais rappelons que c’est la gestion d’OXFAM GB et non BELGIQUE qui est critiqués même si un citoyen Belge est impliqué. De plus, ce dernier nie les faits reprochés ce qui n’enlève rien à sa responsabilité morale et les conséquences de son attitude. Il a donc démissionné. C’était la moindre des choses ! MAIS il n’y a pas de hasards et ce qui me préoccupe se situe ailleurs. Tous les OXFAM se sont engagés dans un difficile combat plus politique et + difficile que la « simple solidarité matérielle » Depuis quelques années (*voir + bas) vos analyses et vos rapports sur l’augmentation de la pauvreté et un système économique mondial odieux, inégal et inacceptable dérange la minorité de 1% des vautours ! Quand une personne ou une institution pointe les responsables de cette dualité croissante, la réaction cherchera à discréditer à tous prix les lanceurs d’alertes et accusateurs. Les milieux financiers internationaux et d’affaires (dont les Entreprises Trans Nationales) feront tout pour ternir l’image et la crédibilité d’OXFAM qu’il faut affaiblir. Il en va de même des milieux politiques ultra conservateurs contre MSF qui sauve de la noyade et aide les candidats à l’exode en Méditerranée. Dans ce contexte, j’ai décidé de doubler ma cotisation mensuelle permanente en faveur de toutes vos actions et projets. Pour info et élargir le réseau, je mets quelques amies et amis de confiance en Cci. Amitiés solidaires. Ralph Coeckelberghs. *OXFAM Rapport 2017-18 sur la pauvreté dans le monde. Publié: 16 janvier 2017. https://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/bp-economy-for-99-percent-160117-fr.pdf UNE ÉCONOMIE AU SERVICE DES 99 %
Portrait de Waterlot-Van Geyt
Merci Pierre pour ce témoignage et cette mise au point. Je salue Ralph Coeckelberghs pour son article qui remet les pendules à l'heure.

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Pierre Galand devant la boutique Oxfam d’Oxford, en 2014. Photo © Gabrielle Lefèvre

Photomontage © DR

Le monde que veulent les jeunes générations: pacifique et écologique, ainsi que l'illustrait la manifestation anti-Trump du 24 mai à Bruxelles. Photo © Gabrielle Lefèvre

J'ai vu Europe se demander comment vivre sans ailes?". Sculpture de Caroline Delbaere, artiste et poète du bord de Loire.Un portrait de ce que devrait être l'Europe!Photo © Gabrielle Lefèvre

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN