semaine 44
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

Covid-19 : où est donc passée la pandémie ?

Le 04 septembre 2020

Sur la Covid-19, comme on sait, chacun a sa religion, pour ainsi dire. Finalement on a l’impression que tout le monde a raison, surtout les docteurrrrs et les professeurrrrs (roulez, s’il vous plait, la dernière syllabe avec respect…) ; mais également, pour des raisons souvent contradictoires, les guérisseurrrrs et autres pasteurrrrs (roulez la dernière syllabe avec respect…).

Mais dans mon quartier d’en-bas-en-bas, mes copains ambianceurs et cuiteurs restent sceptiques et sur l’existence de la pandémie et sur son élimination progressive. D’ailleurs, chaque soir au bar, autour de la bière, ils exorcisent le mal en portant un toast en défaveur de Corona-virus ; leurs refrains sont évocateurs :

« Corona ya Mindele. Corona ya Miguele. Awa te ! » (« Corona des Toubabs. Corona des Nababs. Hors d’ici ! »).

Il est excédé, mon patron le Ministre des Affaires Stratégiques et Tactiques ( à prononcer avec respect…) ; il est excédé par tant de désinvolture de la part de certains de ses compatriotes des quartiers populaires.

C’est pourquoi mon Ministre a pris une décision historique, mais risquée : il a en effet convoqué une concertation des experts en Covid-19, des plus sceptiques aux plus passionnés. Objectif général et à long terme, d’après ses propres mots : « faire reculer la pandémie par tous les moyens visibles et invisibles, rationnels et « mystiques ». Et, au besoin, grâce à un vaccin de portée thérapeutique nationale et internationale. » Objectif particulier et immédiat : « mettre en place une coalition solide des scientifiques, des guérisseurs et autres pasteurs ».

… Ont été conviés à la concertation – coalition : l’incontournable professeurrr Touchatou (symptomologue, virologue, épidémiologue), le fameux docteurrr Gingembre (praticien-chercheur en phytologie tropicale), le célèbre docteurrr       Ki’Mpaka (spécialiste en sexologie gérontologique et en antivirus virils). Sur la rangée d’en face, ont été retenus : le révérend Lola-Paradis (prophète et guérisseur par pose des mains bénies, par hypnose, et par apnée), le révérend Kaké (pasteur ‘’para-tonnerre’’ contre les ‘’missiles maléfiques et invisibles des sorciers’’), le révérend Kimbiolongo-Miracle (Archibishop de l’Eglise-du-Septième –Ciel et thaumaturge de première force au service des « coronisés »).

S’est auto désigné modérateur : Son Excellence Monsieur le Ministre en personne ! Tâche ingrate, car les débuts des travaux ont été laborieux ! D’abord le lieu : les professeurrrs et les docteurrrs exigeaient que tout se passe dans un campus universitaire. Refus des révérends pasteurrrs : pour eux, les universités seraient des lieux de mics-macs sataniques ; eux, en revanche ont proposé l’un des temples-de- réveil-charismatique. Refus des professeurs et des docteurs au motif qu’un temple n’était pas un endroit d’inspiration et d’aspiration scientifiques rigoureuses. Finalement un compromis a été trouvé comme lieu des travaux : un hôtel 5 étoiles de la place.

Deuxième accroc dans le déroulement des travaux : la méthodologie. Les scientifiques avaient amassé et aligné statistiques sur statistiques, alchimie sur alchimie des produits expérimentaux anti-Covid. Les révérends ont tout rejeté, estimant ces produits « sataniques » ; à l’inverse, ces révérends ont étalé photos et CD consacrés aux miracles opérés ; ils ont même appelé en renfort bon nombre de témoins et adeptes survivants, guéris ‘’miraculeusement’’ par pose des mains bénies, par hypnose, par apnée, par para-tonnerre… Ces témoins, particulièrement prolixes sur la providence des prières ainsi que d’autres gestes prophétiques, proclamaient la victoire totale et finale contre la Covid-19.

Mais les travaux de la réunion bipartite se sont compliqués et se sont fourvoyés dans des polémiques venimeuses, et dans un dialogue de sourds.

Découragé après une interminable modération et une fastidieuse médiation, mon Ministre a mis fin aux travaux.

Or, le soir aux infos de la télé, à ma grande surprise, j’ai vu par mes ‘’quatre-z-yeux’’, j’ai entendu par mes ‘’quatre-z-oreilles’’, comme disent les Kinois, qu’un consensus miraculeux avait, parait-il, ponctué les travaux des scientifiques et des pasteurs. Pour une coalition, parait-il, solide et digne d’une union… sacrée, consacrant ainsi, parait-il, la débandade et la défaite fatale de la Covid-19.

Image: 
Prière, hypnose, imposition des mains : des « remèdes » selon les révérends… Photo © Véronique Vercheval

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN