semaine 39
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

Covid-19 : le Franc congolais vers un déconfinement hors-inflation ?

Le 14 août 2020

Ah ! Avant-hier et hier, dans mon quartier en-bas-d’en-bas, réjouissances instantanées et éruptives ! Suspense et questions sur cette fête insolite : était-ce la prolongation des fêtes du déconfinement Covid-19 ?  Etait-ce la fête musulmane du Mouton, le "Tabaski" ?  Etait-ce le 1e Août, fête consacrée aux parents et aux ancêtres ?

Non, les jeunes gens se réjouissaient de la « chute providentielle » (‘’litomba’’, en lingala) du Franc congolais face au dollar… Pour les jeunes en effervescence, la calculatrice magique des ancêtres dans l’Au-delà, aurait apporté un démenti cinglant, en ce 1e août  consacré, à tous les pronostics micro et macro-économiques.

En attendant, c’était le carnaval. Et les ambianceurs de notre quartier d’en-bas-en-bas d’entonner en chœur le fameux « tube » des années AFDL, l’hymne au « Franc congolais, mosolo ya lokumu, solo elembo ya ekolo solo » (« Franc congolais, monnaie souveraine, vrai symbole du vrai Congo »).

Du coup, pris dans le vertige de l’ambiance, je me suis surpris moi-même en train de fredonner cette chanson-fétiche anti-récession, anti-rigueur, et anti-ventre-affamé… J’ai aussitôt couru au bar-nganda du quartier, déjà plein à craquer ; hélas,  et  la « Kinoise », c’est-à-dire la bière en super vogue à Kinshasa ;  et  l’autre … « Kinoise »,  c’est-à-dire  la londonnienne en superforme  anatomique grâce sans doute au déconfinement, toutes s’y consommaient avec une  modération insolite : en vérité, l’une  et l’autre « Kinoise »  n’avaient pas baissé leur tarif, bien au contraire !  Conséquence : je n’ai consommé qu’une demie-« Kinoise »  en  bouteille ; et  je  n’ai négocié  qu’une demie-minute de conversation platonique  avec l’autre … « Kinoise »  en chair et en os.

Resté sur ma soif  (sans jeu de mot !),  j’ai  quitté le bar-nganda la queue entre les pattes (sans jeu de mots !).

Juste à ce moment-là, mon patron le Ministre des Affaires Stratégiques et Tactiques (à prononcer avec respect…) m’a appelé pour m’annoncer, d’après ses propres mots, « la bonne nouvelle de la résilience spectaculaire et inédite du Franc congolais face au dollar » … Je n’ai pas osé évoquer avec lui, et surtout pas au téléphone, mon … impuissance (sans jeu de mot !) face aux « Kinoises » chères…

Image: 
Beautés kinoises au cours de couture. Photo © Véronique Vercheval

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN