semaine 27
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

Un écho du passé

Le 23 février 2022

&

Image: 

Un barrage se rompt

Et c’est la guerre

Fatale

Entre réel et fiction

Vue imprenable sur le front

Les ombres se superposent

Dans les tranchées

Et sur la toile

Aucun survivant prévu

 

Une musique résonne

Sur les pierres vivantes

Là-haut

Une traînée de nuages

Courent dans le vent

En troupeau de gazelles

Les poussières volent

Et tuent les habitudes

Clouées sur place

 

Gloria en vitrine

Au milieu d’hommes poilus

Ses dents sont ses armes

Dans ce monde à part

Fluorescent

Elle cible

Détruit

Efface les traces

Aucun survivant visible

 

Assis sur la dune

Luis, le rapide

Fixe un point lointain

Il prend une photo de l’air

D’un œil attentif et distrait

Trouve dans les formes changeantes

Un écho du passé

Sa source et son miroir

Du carbone et un diamant

 

Le mois des mouches bleues

Une émeute de la faim

Écrasée en direct

Six nuits de suite

Pillages et tirs

L’attrait du mal

Sur grand écran

Du sang

Et peu de survivants

 

Sandra profite de l’instant

Le bout de la langue

Dans un bol de soupe parfumée

Elle entend

Ce que Luis ne dit pas

« C’est interdit, Madame

De lire dans mes pensées

Même dans mes fables enchantées »

 

Johan est tourmenté

Il a la sourde oreille

Du fanatique

Il hurle

D’étourdissants soupçons

Une avalanche de douleurs relâchées

Il déchire fleurs et couleurs

Chaque chose peut être floue

Dans l’ère du progrès vorace

 

Cœur calme

Sagesse nerveuse

Omer survit

En palpant l’écorce du peuplier

Toujours tremblant

Il sait

Qu’une phrase

D’un livre ancien

Est un frisson de soleil

Qui se lève

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !