semaine 44

Les enfants, héros de la lutte contre le Covid-19

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre, le 15 avril 2020

Une belle histoire de solidarité dessinée par Helen Patuck. © CPI, 2020

L’avenir est blotti entre les mains des enfants. Il s’épanouira sur les ailes d’un gentil dragon qui parcourt le monde entier avec Sara, notre héroïne qui souhaite avertir tous les enfants qu’ils peuvent combattre ce virus qu’on ne voit pas. Au passage, Ario et Sara embarquent Salem pour répandre les messages de précaution parmi tous les enfants.

Une belle histoire poétique et parfaitement adaptée à la perception des enfants de 6 à 11 ans, à lire et à relire quand on est parent, éducateur, grand-parent, soignant… Il est facilement téléchargeable et traduit en six langues.

Cette initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé est la meilleure réponse que peut apporter l’opinion publique à la décision indécente du président américain Donald Trump de supprimer les subventions US à l‘OMS au prétexte de son incapacité à gérer la pandémie Covid-19. Une réaction qui ressemble plus à la tactique du bouc émissaire pour détourner son électorat de sa propre incapacité à gérer une pandémie terriblement meurtrière aux Etats-Unis dont le système de santé est lamentable.

A côté de la fonction première de l’OMS qui est de coordonner les connaissances sur la santé publique, les épidémies, les problèmes de santé les plus divers liés au mal développement, aux famines, aux déplacements forcés de populations, il y a le souci de veiller à la santé mentale des populations.

Or, explique le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS :

« Nous avons appris des précédentes situations d’urgence humanitaire à quel point il était primordial de répondre aux craintes et à l’anxiété qui assaillent les jeunes en cas de bouleversement de la vie telle qu’ils la connaissent. Nous espérons que ce livre joliment illustré, qui fait voyager les enfants dans différents fuseaux horaires et sur tous les continents, les aidera à comprendre ce qu’ils peuvent faire pour garder leur optimisme et rester à l’abri pendant la flambée de coronavirus. »

Tous les enfants sont des héros. Il ne suffit pas de les présenter uniquement en victimes, notamment lorsqu’ils sont réfugiés. Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés explique son point de vue : « Il s’agit, pour les enfants du monde entier, d’une aide importante qui repose sur un message puissant d’ouverture aux autres : cette pandémie ne pourra être vaincue que si chacun participe à la prévention et prend part à la riposte. Les enfants aussi peuvent apporter leur aide, même s’ils sont réfugiés, déplacés ou apatrides. Personne n’est protégé si nous ne sommes pas tous protégés. »

Une belle leçon de solidarité dans les pires épreuves que peuvent connaître des enfants.

L’ouvrage lui-même, un projet du Groupe de référence du Comité permanent inter-organisations pour la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d’urgence, est le fruit d’une collaboration unique entre les institutions du système des Nations Unies, des organisations non gouvernementales nationales et internationales et des organismes internationaux qui apportent un soutien en santé mentale et un soutien psychosocial dans les situations d’urgence.

Plus de 1.700 enfants, parents, aidants et enseignants du monde entier ont raconté la façon dont ils faisaient face à la pandémie de COVID-19. C’est ainsi que la scénariste et illustratrice Helen Patuck et toute l’équipe du projet ont pu s’assurer que l’histoire et les messages qu’elle véhicule font écho chez des enfants issus de milieux différents sur tous les continents.

C’est cela, la beauté d’une mondialisation de la solidarité.  L’exact inverse de la mondialisation des guerres, du commerce prédateur, de la consommation futile, énergivore, destructrice de l’environnement et basée sur de fausses envies attisées par un système publicitaire pervers. Celui-là même qui perturbe notre santé mentale, nos valeurs humanistes d’être mieux ensemble plutôt que de paraître plus riches, plus beaux, plus forts… Genre « made in USA » façon Trump.

https://www.who.int/fr/news-room/detail/09-04-2020-children-s-story-book-released-to-help-children-and-young-people-cope-with-covid-19

 

 

 

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN