semaine 04

Ce n’est pas le monde dont nous rêvons

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre, le 24 février 2022

Ecoutons enfin ce que disent les jeunes qui veulent sauver notre avenir. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Il y avait des millions de marcheurs dans les rues des villes presque dans le monde entier. En majorité des enfants, des jeunes. Ils rêvaient d’un monde sauvé de la catastrophe climatique par un changement de nos vies et de nos modes de consommation. Ils ne pensaient pas à la paix. Pour eux, elle était une évidence.

Ils ne voyaient pas que le monde est gouverné par le système ancien du pouvoir à tout prix, par les nationalismes exacerbés, par les grandes entreprises avides de profits et pillant les ressources naturelles, par le complexe militaro-industriel qui entoure les présidents et les cercles du pouvoir. Ils n’ont pas vu que l’histoire de l’évolution du monde après la guerre froide, telle qu’on la leur racontait, était biaisée par les propagandes politiques made in USA, Europe et Russie. Ils n’ont pas compris que l’Europe, berceau des idées de démocratie, d’émancipation des peuples mais aussi des colonialismes les plus criminels et des guerres les plus meurtrières de l’histoire de l’humanité, n’a pas utilisé les outils lui permettant de se construire sur base des idéaux de paix, de commerce équitable, de développement équilibré au service des populations.

La pandémie Corona virus fut un rappel meurtrier (30.000 morts en Belgique à ce jour et plus de 5 millions dans le monde !) des défaillances politiques en matière de santé publique, de la soumission de l’Europe aux intérêts des grandes firmes pharmaceutiques, de l‘incapacité à décider de nouvelles formes de gouvernances basées sur la justice sociale, sur la protection des biens communs à l’humanité (l’eau est cotée en Bourse, je vous le rappelle). Des firmes multinationales refusent d’abandonner le système des brevets qui leur permet de se réserver la production et la commercialisation des vaccins et médicaments indispensables à la survie de l’humanité. Et l’évasion fiscale n’a jamais été aussi importante privant les gouvernants des Etats des ressources permettant le développement de transition afin d’échapper quelque peu à la menace climatique. Pendant ce temps, la course aux énergies fossiles est plus dévastatrice que jamais

Pendant cette pandémie, jamais les riches n’ont été aussi riches et la pauvreté s’installe dans des pans de plus en plus larges de nos populations. L’inquiétude des populations a grandi au fur et à mesure, poussant de plus en plus de citoyens vers les mirages trompeurs des groupes et partis d’extrême-droite. On a vu ce que cela a donné aux Etats-Unis avec la tentative de prise de pouvoir au Capitole.

L’ordre ancien du monde était bouleversé. Il est revenu par la force des armes, preuve d’un échec de civilisation, incapable d’inventer un mode de vie apaisé alors que tous les moyens sont là : Organisation des Nations Unies et ses nombreuses agences spécialisées, Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, Parlement européen…

Les Etats-Unis et l’Europe ont préféré la voie de l’affrontement avec la Russie par le biais de l’OTAN, instance totalement non démocratique dirigée par le pouvoir US. La Russie a choisi l'arme de la guerre pour défendre sa zone d'influence. Les principales victimes de ce conflit sont les civils ukrainiens et européens, coincés entre ce dangereux rapport de forces entre puissances nucléaires. Il ne s’agit plus du choc entre des univers de droite libérale et de gauche totalitaire comme au temps de la guerre froide. Etats-Unis, Russie, Chine, Europe participent tous au système capitaliste mondialisé qui ruine la planète au profit des plus riches.

Il ne suffit pas de rêver d’un monde de paix, de coexistence pacifique, de sauvegarde de la planète, de justice sociale, d’égalité des droits et des devoirs des personnes et des peuples. Il nous faut raviver notre vigilance démocratique pour instaurer enfin ce monde.

Déclaration du mouvement pacifiste ukrainien :

Le Mouvement pacifiste ukrainien condamne toutes les actions militaires du côté de la Russie et de l'Ukraine dans le contexte du conflit actuel. Nous appelons les dirigeants des deux États et les forces militaires à prendre du recul et à s'asseoir à la table des négociations. La paix en Ukraine et dans le monde ne peut être obtenue que de manière non violente.

 https://www.facebook.com/peaceukraine

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2023 designed by TWINN Abonnez-vous !