semaine 39

Don Quichotte

Une édition originale par Thierry Robberecht, le 15 juillet 2020

© Serge Goldwicht

Enfant, il se voyait en super héros adulte avec des super pouvoirs ou du moins en héros courageux et frondeur qui défend la veuve et l’orphelin. Il se voyait ou s’espérait adulte extraordinaire, il se voyait chevalier de la Table Ronde. Il se voyait Roi Arthur. Malheureusement, la vie n’a pas comblé ses espoirs. Il a travaillé comme tout le monde, fait 2,3 enfants comme tout le monde et aimé 3,4 femmes comme la moyenne des hommes. Pour sa défense, il affirme avoir aimé comme un fou, avoir tout sacrifié par amour, risqué sa vie, sa santé mentale mais voilà, ses rêves d’enfants n’ont pas été comblés et ses espoirs déçus. Il est devenu un homme comme les autres dans la foule des hommes comme les autres. Dans le miroir, tous les matins, il répugne à regarder son visage d’homme commun qui passe le plus clair de son temps à gagner sa vie, à payer ses factures, se protéger en contractant des assurances alors que son ambition était de sauver le monde. Heureusement, au début de la cinquantaine le destin lui est venu à l’aide par une attaque foudroyante qui le laissa handicapé et hébété. Du jour au lendemain, marcher une centaine de mètres et traverser la rue devint un exploit. Il ne sauve toujours pas ni veuve ni orphelin mais il prend les armes contre ses propres incapacités qui sont nombreuses : gravir un escalier et le descendre. Au sommet d’un escalier de quatre marches, il se voit en Roland de Roncevaux ou en Lancelot du Lac et quand, après beaucoup de travail il comprend enfin des textes complexes, il est Superman. Sa vie de héros est loin d’être terminée car la vieillesse s’approche de lui à toute vitesse comme de monstrueux moulins à vent. Il a hâte de croiser le fer avec ce nouvel ennemi qu’on dit invincible. Ah ah , invincible ! Qu’importe ! Plus l’ennemi est puissant, plus beau est le combat ! Il éperonne sa monture, sort son épée éclaboussée de lumière et sus à l’ennemi ! En avant ! A mort ! Pas de quartier !

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN