semaine 39

Aux passoires citoyen§s, formez vos spaghettis!

Pasta par Michel Noirret, le 11 juin 2021

Les revendications de musulmanes exigeant de porter dans les services publics un tissu sur la tête assimilées aux luttes pour le droit à l’avortement, ça suppose des neurones de compétition et de n’avoir peur de rien. Même pas du ridicule. Pas de doute un brillant avenir politique s’ouvre devant la coprésidente du parti des Petits Hommes Verts, (PHV, ça fait quand même plus sérieux qu’ « Ecolo ». Pourquoi pas « Baraki », tant qu’à faire dans le logo populaire ?).

Rajae Maouane se voit-elle déjà en Simone Veil du tissu communautariste ? Faut avoir de l’ambition quand on est jeune et qu’on veut faire carrière. Cette jeune personne ira loin si les petits cochons ne la mangent pas, comme tempérait ma grand-mère lorsque je lui disais que je ferais des coups avec Zorro quand je serai grand.

En tout cas, Pastafarien§s de tous sexes, non-sexes, branleurs et branleuses en tout genre, orthodoxes ou rénovatrices (faut bien qu’il y en ait aussi) d’obédiences, églises, sous-églises ou assemblées secrètes, schismatiques de tout poil ou conservateurs les plus obtus (j’ai même plus peur du pléonasme tant l’heure est grave), ça va bientôt être à nous de monter sérieusement au créneau.

Fourbissons notre dialectique afin de revendiquer comme légitime le port de la passoire à spaghetti ou du costume de pirate dans les services publics. Ce sont des signes convictionnels pas du tout inventés, du moins pas plus que les autres, dont nous sommes profondément imprégnés par la grâce d'un ami que nous avons dans le ciel.

Est-ce que nos convictions seraient à traiter avec mépris, ironie même, selon des critères forcément arbitraires, idéologiques nous privant d’un droit qu’on accorderait à d’autres ? Je ne vois pas en quoi une étoffe sur la tête serait plus convictionnelle qu’une passoire au même endroit. Il s'agirait ni plus ni moins d'une forme d’ostracisme, proche du racisme, exprimé sur base d’aprioris religieux, doctrinaux, ou simplement électoralistes, un refus du droit d’exprimer par un attribut vestimentaire une différence d’opinions.

Car enfin, s’il devient permis à une communauté religieuse particulière d’exprimer ses croyances dans les services publics, pourquoi les membres d’une autre confession, ou des incroyants, ne seraient-ils pas autorisés à en faire autant ? L'athée ne pourrait-il porter un tee-shirt sur lequel serait écrit, suffisant gros pour que tout le monde en profite : "Dieu est mort"- F. Nietzche.

N’ayons pas peur des mots: ce serait une forme de ségrégation.

Un tantinet inconstitutionnel, non, la ségrégation ?

Oh, bien sûr, je vois déjà mes amis laïques refuser de soutenir notre mouvement : pourquoi défendre une religion plutôt qu’une autre ? diront-ils.

Parce que le pastafarisme est une pensée réellement universelle.

Oui, bien sûr, quasi toutes les religions se disent universelles bien qu'à peine naissantes leur première préoccupation soit d’éliminer les autres. Par éliminer les autres j’entends, et l’Histoire le montre amplement, qu'il ne s'agit pas seulement de faire disparaitre une théorie religieuse mais de supprimer physiquement par la terreur, la contrainte, la torture et l’assassinat, au besoin de masse, les personnes adeptes de fois différentes de l’Universelle nouvellement sortie de l’imagination de quelques prophètes réels ou fictifs.

Le Pastafarisme, lui, est réellement universel dans la mesure où il s’accommode très bien des croyances les plus diverses, connues et inconnues tant qu’elles n’entreprennent rien pour éradiquer les autres. Mieux il n’est pas incompatible avec le Pastafarisme d’avoir plusieurs religions ou aucune, en fonction de préoccupations spirituelles ou matérielles personnelles, au gré des vicissitudes, des bonheurs et des questionnements que génère l’existence. Le Pastafarisme ne considère pas l’humain comme une chèvre attachée à son piquet. Ainsi peut-on sans inconvénient être catholique et pastafarien§, protestant§ et pastafarien§, juif§ et pastafarien§, musulman§ et pastafarien§, agnostique et pastafarien§, athée et pastafarien§, ou tout cela en même temps, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, sans avoir de compte à rendre, sinon à soi-même, et là les accommodements raisonnables sont l’affaire de chacun, comme il est d’usage.

Il est donc temps de s’assembler avec force et vigueur. Qu’on se rassure, je ne brigue aucune fonction dans ce rassemblement. Le titre de Grand Nouilleux de Belgique suffit largement à mon ego. L’âge venant et une certaine lassitude des manigances de mes contemporains pour le bonheur de tous évidemment, me laisseront militant de base.

Hardi les jeunes ! Que le Monstre en Spaghetti Volant vous touche de son appendice nouilleux.

Ramen.

Rappel: le signe § (nouilles entrelacées) signifie masculin et féminin réunis.

 

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !