semaine 08

Hommage à Van Eyck

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 24 janvier 2020

L'Archange Gabriel, détail de l'Adoration de l'Agneau Mystique- Van Eyck © Closer to Van Eyck

Irons-nous tous à Gand voir l’exposition consacrée au peintre Jan Van Eyck (1390-1441)  ? Déjà on se bouscule pour acheter des billets d’entrée pour cet événement qui débutera le 1er février prochain au Musée des Beaux-Arts (MSK). C’est que "Van Eyck, une révolution optique", va pour la première fois réunir une série d’oeuvres d’art qui seront amenées à Gand, dont neuf tableaux de Jan Van Eyck lui-même et de son atelier.

Viennent d’abord les volets extérieurs de L'Adoration de l’Agneau mystique, un polyptyque considéré comme étant un chef-d’oeuvre mondial de la peinture. Impossible d’ignorer qu’il a été récemment restauré selon les règles et les techniques les plus pointues et qu’il est, depuis peu, à nouveau proposé à l’admiration du public. Ces panneaux seront prêtés au MSK par la cathédrale gantoise Saint Bavon où le retable est habituellement installé dans une chapelle sécurisée.

En ce qui concerne les autres tableaux de Jan Van Eyck, on trouvera, par, exemple,  Portrait de l’homme au chaperon  bleu  ; Annonciation ou les Heures de Turin-Milan , respectivement logés en Roumanie, à Washington et à Turin. C’est peu ? C’est beaucoup ? De Jan Van Eyck il ne subsiste que vingt tableaux conservés dans le monde et c’est la première fois que l’on en réunit autant dans un même lieu. L’amateur pourra aussi découvrir des copies de tableaux aujourd’hui disparus.

Cet hommage à Jan Van Eyck sera étoffé par la présence d’autres artistes importants de cette fin du Moyen Âge et qui furent actifs en Allemagne, en Italie, en France ou en Espagne. Afin de mettre en évidence cette fameuse « révolution optique » de Jan Van Eyck - laquelle consistait en l’utilisation d’un liant de sa composition permettant des transparences inédites -  on nous promet que la centaine d’oeuvres des « invités » seront disposées de manière à mettre en évidence les points de convergence ou de divergence entre ces peintres qui ne se sont probablement jamais croisés.

Cette exposition thématique a aussi entraîné d’autres initiatives. Ceux qui ne pourront pas se déplacer à Gand pourront découvrir en ligne et en haute résolution tous les détails de l’oeuvre picturale complète et les miniatures uniques de Jan Van Eyck, y compris celles qui concerne l’incontournable Adoration de l’Agneau mystique. Grâce à la toute nouvelle visionneuse avec fonction zoom optimisée, aucun détail ne passe inaperçu. Les tableaux sont documentés à l'aide de macrophotographie (lumière normale, rasante, infrarouge et fluorescence UV) ainsi que, dans certains cas, de radiographie et de macro-XRF. Tout cela est évidemment hyper-précis. Ce qui ne n'empêche personnne de préférer l'original à la copie, aussi numérisée soit-elle. 

Précisément, notons déjà que ces œuvres d’art numérisées seront intégrées à l'automne dans une exposition interactive à BOZAR – Palais des Beaux-Arts à Bruxelles intitulée « Facing Van Eyck. The Miracle of the Detail », une expérience sur laquelle je reviendrai assurément.

"Van Eyck, une révolution optique" : MKS, Fernand Scirbedreef, 1, 9000 Gent, du 1er février au 30 avril 2020. Exposition ouverte tous les jours de 9 h 30 à 19 h (dernière entrée à 17 h 30). Nocturnes le vendredi et le samedi de 19 h à 23 h. Informations :  https://vaneyck2020.be/fr/

Closer to Van Eyck - Oeuvres numérisées :  http://closertovaneyck.kikirpa.be

 

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN