semaine 03

Tenez votre batterie à l’œil !

Mots clés décroisés par Roger Avau, le 20 octobre 2016

Photo © Roger Avau

À force de déterrer le passé, on finit par enterrer le présent.

La déception est un acte d’amour : elle rend fidèle. (Frédéric Beigbeder)

Certains arbres ont pour fonction d’empêcher les autos de quitter la route.

(Alain Germoz)

Quelqu’un vous dit « mettez-vous à l’aise ! » et c’est alors que vous vous sentez gêné. (Monique Ledru)

Les gens équilibrés sont ainsi, ils ont l’habitude de tout simplifier et après, mais toujours trop tard, on les voit s’étonner de l’inépuisable diversité de la vie.

(José Saramago)

Stérile : atteint d’un mal non héréditaire.

Le phénomène Trump a quelque chose de très sexuel. (Nicole Bacharan)

la maison où nous avons choisi de vivre est enceinte de notre amour (Louis Savary)

Ce n’était rien, c’est devenu tout ! (Chantal Myttenaere)

Je ne sais rien de l’amour : je n’ai jamais trompé ma femme.

Quand je noie mon chagrin dans l’alcool, je vois double. (Georges Lacroix)

C’est plus facile de se priver de quelque chose que l’on aime que de supporter quelque chose que l’on n’aime pas.

Ce dont tout le monde parle, il ne faut pas en parler. (Jean d’Ormesson)

L’habitude crée des liens que l’on ne défait pas impunément. (Blandine Le Callet)

Un départ sans un mot, c’est pire qu’un abandon, le silence est une trahison.

(Marc Lévy)

C’est en regardant vivre mon chien que j’en apprends le plus sur la vie. (Raymond Durand)

J’espère que l’inventeur de la crise cardiaque n’a jamais reçu le Prix Nobel.

On n’a jamais demandé à la thèse et à l’antithèse si elles étaient d’accord pour devenir synthèse ? (Stanislaw Jerzy Lec)

Le sentiment d’éternité cache-t-il une mélancolie démesurée ? (Stéphane Julien)

Ne te prive pas de faire des conneries. Ne va pas imaginer qu’elles comptent pour autre chose que pour du beurre. (Yves Artufel)

Entre le pardon et la vengeance je choisis l’indifférence.

Pourquoi met-on une pizza ronde dans une boîte carrée pour qu’on la coupe en triangle ? (À travers les mots & Entre les mots)

toujours dans quand chez après bien (Tam Tam)

À partir du mois de novembre, la direction a décidé d’instaurer des vacances par roulement. La raison est simple : montrer aux travailleurs qui sont en congé que nous pouvons aussi bien continuer à fonctionner quand ils ne sont pas là.

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN