semaine 32

Ayez l’esprit tordu, ça change la vie !

Mots clés décroisés par Roger Avau, le 13 octobre 2016

(Ajout:Roger Avau)

Bob Dylan a donné un cerveau à la musique grâce à ses textes. (Astrid/Edilivre)

Ce n’est pas que les mots ne parlent pas, c’est que nous avons perdu l’habitude de les écouter. (Katherine Pancol)

Même le plus difficile peut être vite fait, seul l’impossible demande un peu plus de temps.

Le scandale, ce n’est pas l’exploitation, c’est notre connerie. Ces contraintes qu’on s’impose pour avoir le superflu et l’inutile. (Jean-Michel Guenassia)

Un départ sans un mot, c’est pire qu’un abandon, le silence est une trahison. (Marc Lévy)

Les petites annonces ont ceci de curieux que les meilleurs emplois se trouvent toujours dans les demandes.

Pour remonter à la source, il faut nager à contre-courant. (Stanislaw Jerzy Lec)

J’ai l’intention d’être immortel et jusqu’à maintenant ça va très bien.

Le talent est souvent un défaut de caractère. (Karl Kraus)

À chaque génération, les jeunes gens ont l’impression d’inventer le vice : quelle présomption ! (Eric-Emmanuel Schmitt)

j’aurai toujours quelque chose à vous ajouter (Louis Savary)

La société est un mur. L’idéaliste, c’est celui qui cherche à y percer des fenêtres.

Le bonheur se résumerait plutôt à un instant de distraction dans un moment de souffrance. (Pierre Autin-Grenier)

Le monde irait peut-être mieux sans religion. (Dalaï-lama)

Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n’arriver à rien, n’a de merci à dire à personne.

Ce type est un zéro, ni plus ni moins. (Marc Escayrol)

Le zapping est une incitation fébrile et sournoise à exiger davantage des autres : disponibilité immédiate, obéissance, comme à la télé, au doigt et à l’œil.

(Bernard Pivot)

À en juger par moi-même, je peux affirmer que l’homme n’est pas bon. (Jean-Jacques Nuel)

C’est à travers une façon de vivre qu’on opte pour une manière de penser.

Être désespéré, mais avec élégance. (Jacques Brel)

Les bons sentiments, comment les pratiquer autrement qu’en douce. (Jean-Pierre Georges)

Camisole = enveloppe timbrée.

Si vous empruntez des sentiers battus, soyez correct, ne les rendez pas. Allez les abandonner au coin d’un bois. (Baya)

Vivre est le pire des métiers. (Jean-Paul Dubois)

Nous sommes tous des morceaux d’acteurs entretenant le délire libre au fond de nos poches kangourous. (Perlette Adler)

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN