semaine 06

Alors, déjà prafiste ?

Mots clés décroisés par Roger Avau, le 02 mars 2017

Photo © Roger Avau

Ce matin, j’ai vécu une étrange expérience : j’ai heurté un transparent.

Une chose est sûre : l’ordinateur est une façon de penser, et pas la plus noble qui soit. Ou si on préfère, c’est un langage, et pas le  plus poétique qui soit. (Imre Kertész)

Si vous avez le choix entre deux théories, choisissez la plus drôle.

Au fond l’habitude est un rite, on croit faire quelque chose par plaisir et en réalité on ne fait qu’obéir à un devoir qu’on s’est imposé. (Antonio Tabucchi)

Derrière chaque femme, chaque homme, se dissimule une histoire qu’une impression sur le vif ne peut jamais résumer. (Gilles Lagardinier)

À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même. (Christophe André)

Je donnerais mon bras droit pour être ambidextre.

Je me désole à me relire. Pas vous ? Essayez… (Paul Verhertbrugghen)

Tout ce que je vois de toi et tout ce que je ne vois pas, je l’aime. Pourtant, je connais tes défauts. Mais justement, j’ai l’impression que tes défauts vont bien avec mes qualités. (Anna Gavalda)

Comment peut-on dire des généralités sur la vie si nous n’en vivons qu’une seule ?

La promesse d’être avec quelqu’un m’a toujours rendu plus heureux que son effective présence. (Yann Moix)

j’ai mal à ma vie / j’ai dû / la serrer trop fort (Louis Savary)

Le non-savoir donne du dynamisme à l’existence.

Le dualisme contemporain n’oppose pas le corps à l’esprit ou à l’âme, mais l’homme à son corps. (David Le Breton)

En cas de nécessité, rouvrez les cicatrices. (Perlette Adler)

Même lorsque le facteur ne sonne pas deux fois, je sais quand il arrive. Le matin, à huit heures. (Bernard Hennebert)

On écrit ce qui devrait se faire et on ne fait pas ce qui devrait s’écrire.

Une chaussure sur deux serait de gauche. (@pbriday)

Quand on fait quelque chose, il faut comprendre pourquoi on le fait. C’est une question de liberté. (Claudie Gallay)

La vie c’est comme une moumoute, certains jours elle fait illusion, et d’autres elle vous ridiculise.

Quand on passe à côté de son bonheur, à qui va-t-il ? (Roger Kerger)

La première fois que je suis allé dans une bibliothèque publique, j’ai eu l’impression d’être un gamin qui rentre dans une confiserie où tous les bonbons seraient gratuits. (Craig Thompson)

Le monde doit savoir. Mais… est-ce que c’est vrai ?

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2023 designed by TWINN Abonnez-vous !