semaine 46

Dormir

Le Chant la vie par Serge Noël, le 09 avril 2019

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

dans la nuit les étoiles couinent

elles ressemblent les étoiles

aux funambules et aux drag-queens

qui hantent mes rêves à poil


je dors encore il est midi

à la fenêtre le ciel plonge

eau pure à l’heure et au jour dits

où la nuit lance ses allonges


quand le jour et la nuit s’enculent

dans un grand lit de mots défait

dans une étreinte ridicule


je dors encore près de mes fées

d’or et de miel ô renoncules

où bruit le rêve que je fais


il n’est pas venu le matin

tendre et brumeux blême et brutal

où les rêves se sont éteints

ainsi que vagues qui s’étalent


sur une triste plage opale

on y voit qui jouent des moutards

dans le petit jour rose et pâle

pour dormir ce n’est pas trop tard


au loin chantait une guitare

les maisons semblaient incolores

près des dunes blondes à l’instar


du ciel qui vibrait d’ambre et d’or

à l’heure où rentrent les fêtards

je me tourne et je me rendors

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN