semaine 30

La social-démocratie se meurt. Vive le socialisme?

L'as-tu lu,lulu? par Nous on l'a lu, le 14 avril 2021

Un livre éclairant sur les mutations du socialisme en Europe.

Au moment où la France se déchire entre partis populistes et droite centriste face à une difficile voire impossible alliance des gauches, au moment où en Wallonie le Parti Socialiste toujours prépondérant, est talonné par l’extrême-gauche et les écologistes, voici, pour nous éclairer, une analyse de l’histoire politique de la social-démocratie. Mateo Alaluf, professeur émérite de sociologie de l’Université Libre de Bruxelles, spécialiste du monde du travail, nous retrace magistralement l’émergence et le triomphe de la social-démocratie dans nos pays (Belgique, France, Grande-Bretagne notamment) et la lente désintégration du socialisme jusqu’à l’arrivée de nouveaux leaders comme Jeremy Corbijn en Grande-Bretagne, Bernie Sanders aux Etats-Unis, qui réinventent un socialisme du monde de demain. Paradoxe de notre monde en crise existentielle : l’avenir se dessine peut-être là où le néolibéralisme avait le plus détruit toute politique sociale basée sur la solidarité.

Dans ce livre très clairement rédigé, Mateo Alaluf nous fait revivre l’émergence du communisme et la création d’une force internationale qui explosa à l’entame de la première guerre mondiale, fragmentée par le nationalisme porté par les leaders socialistes. Il nous décrit la diversité des partis socialistes dans l’Europe d’après la deuxième guerre mondiale et l’élaboration d’une social-démocratie qu’il définit comme « la forme prise par les partis socialistes dans leur interaction avec le mouvement syndical en Europe occidentale. »

Notre histoire récente est bien celle de partis socialistes et communistes qui transforment la société après le grand drame de la guerre, en s’appuyant sur les forces ouvrières ce qui leur donne une assise populaire énorme capable d’imposer un système de sécurité sociale, de syndicalisme participatif, de redistribution un peu plus équitable des revenus du travail malgré l’essor de l’exploitation capitaliste des ressources et de la force de travail.

Cette social-démocratie s’est peu à peu érigée en composante de l’ordre établi, explique l’auteur. Elle perdait ainsi sa proximité avec la population et ne représentait plus un alternative politique. Elle soutenait les forces ultra libérales mondialisées du « marché » jusqu’à la grande crise financière de 2008 qui a démontré l’impasse économique mais aussi sociétale de ce modèle de croissance. De plus, le monde entier a enfin pris conscience de l’urgence climatique et de l’impérative nécessité de changer notre modèle de vie, de développement économique et de nos relations avec les autres pays du monde.

Se développe ainsi une pensée « écosocialiste » qui « n’est pas un simple ravalement de façade mais conduit au renouvellement de la doctrine socialiste par la pensée écologiste. », écrit Mateo Alaluf.  

L’actuelle pandémie de corona virus et les défis sanitaires immenses posés à l’échelle de la planète ont rappelé la légitimité fondamentale de la sécurité sociale. « Fondé sur la mutualisation des richesses privées en biens et services communs, l’Etat social est aussi l’institution la plus adéquate pour relever les défis écologiques. ». « Pour préserver la santé et lutter contre les inégalités, nous avons besoin de ce mécanisme inventé par le mouvement ouvrier qui a généré l’Etat social », poursuit l’auteur. Un mécanisme qui doit être soutenu par toutes les composantes dynamiques de la société : « Une dynamique majoritaire à gauche nécessite de renouer avec le mouvement syndical, de s’ouvrir à la vitalité des associations, aux exigences citoyennes, aux désobéissants du climat et aux espaces culturels et intellectuels. »

Voilà un appel à une nouvelle alliance des gauches et des écologistes européens.

Ce livre est tonique, il dépeint une évolution en dents de scie mais surtout un objectif parfaitement atteignable et enthousiasmant pour les jeunes générations.

Gabrielle Lefèvre

  • Mateo Alaluf. « Le socialisme malade de la social-démocratie ». Ed. Page 2 (Lausanne) et Ed. Syllepse (Paris). 2021.

Une conférence le 16 avril

Pour approfondir le sujet décrypté par Mateo Alaluf, voici deux événements coorganisés prochainement par l'Institut Marcel Liebman :

Tout d'abord, le vendredi 16 avril prochain, à 20h15, l'UPJB et l'Institut Marcel Liebman s'associent pour une rencontre en ligne avec Mateo Alaluf autour de son dernier livre Le socialisme malade de la social-démocratie. Le lien de connexion se trouve sur les sites internet de l'UPJB et de l'Institut Marcel Liebman ainsi que sur l’événement Facebook créé pour l'occasion. Il est aussi possible d'obtenir plus d'informations auprès de l'UPJB par téléphone (02/537.82.45) ou par email (info@upjb.be).

Exposition et colloque sur la Commune de Paris

Dans le cadre des commémorations du 150ème anniversaire de la Commune de Paris, l'Institut Marcel Liebman s'est associé au Centre d'Histoire et de Sociologie des Gauches de l'ULB pour proposer :

- Une exposition en plein air "Vive la Commune !" produite par des membres du Collectif Krasnyi. Elle sera visible sur l'Avenue Paul Héger du 27 avril au 16 mai 2021 (de plus amples informations seront communiquées ultérieurement pour un éventuel vernissage, en fonction de la situation sanitaire). L'exposition est organisée avec le soutien de la Commission culturelle (ULB-Culture) et de l'Association des Cercles Étudiants de l'ULB ;

- Un colloque en ligne "La Commune de Paris. Quelles relectures aujourd'hui ?" (4 soirées et 8 intervenants) du lundi 3 mai au samedi 8 mai 2021 ; Dans ce cadre, une rencontre en ligne avec le Collectif Krasnyi sera organisée le Vendredi 7 mai à 20h15 par l’UPJB (plus d'infos prochainement sur Agenda | UPJB).

- Une soirée littéraire autour de la Commune (sous réserve de possibilité d’organisation en présentiel), le mardi 11 mai 2021, qui se tiendra à La Maison du Livre (Rue de Rome, 24-28 - 1060 Saint-Gilles) et qui est organisée en collaboration avec celle-ci.

Ces activités ont reçu le soutien du FNRS, de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l'ULB

Le programme détaillé et les informations pratiques sont disponibles dans les liens en fin de cette newsletter (via notre site internet) et sur l'événement Facebook créé pour l'occasion : Colloque en ligne : La Commune de Paris, il y a 150 ans. Quelles relectures aujourd’hui ? | Facebook

Le 14 mai 2021, à 20h15, Jean Vogel (président de l'Institut Marcel Liebman) donnera une conférence en ligne à l'UPJB sur le thème : "Rosa Luxemburg : une subjectivité féminine révolutionnaire". Plus d'informations sur la page : Agenda | UPJB.

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !