semaine 39

Ce n'était qu'un au revoir

Cinémarmelade par Joker, le 11 juin 2021

Nicolas Marié - épatant - ne regarde pas la direction montrée par Virginie Efira tandis qu'Albert Dupontel espère qu'elle indique le chemin du cinéma. Capture d'écran de la bande annonce d'Adieu les cons.

Il y a quand même un paradoxe (ou alors, c'est la faute à Murphy) qui n'aura échappé qu'aux anorexiques incultes : quand on rouvre les terrasses, il fait un temps à aller au cinéma ; quand on rouvre les cinémas, il fait un temps à flâner devant un bon petit repas accompagné d'un excellent rosé bien frais. Non, je ne cherche pas à vous pousser à l'alcoolisme ni à vous précipiter voir Drunk. Je sais – je vous connais bien, allez, vous êtes d'autres moi-mêmes, comme dirait l'éditorialiste – que ces deux plaisirs de l'existence, une toile et un resto, peuvent se succéder, de préférence dans cet ordre, et qu'en bon cinéphile averti, vous avez choisi d'aller voir... les deux tubes du moment, l'un césarisé, l'autre oscarisé.

Alors au risque de me répéter, je vous le reredis, vous allez voir deux bons films mais auxquels il manque un petit quelque chose pour les qualifier d'un superlatif. Je veux évidemment parler d'Adieu les cons, qui avait démarré une brillante carrière juste avant qu'on stoppe tout. Mais ce n'était qu'un au revoir... Vous voulez tout savoir ? Je vous renvoie lâchement à cette rubrique au titre oxymoresque, Un aveugle au cinéma. Et je vais récidiver avec Nomadland, de Chloe Zhao. Ce presque rien qui manque ne vient pas du too much dupontélien ni à l'inverse de la sobriété délibérée du road movie sino-américain qui tourne en rond (soutenue par une superbe Frances McDormand) mais probablement d'un scénario loin d'être branlant mais un poil trop prévisible.

Et moi, que vais-je aller voir ? Eh bien patience, attendez la rubrique suivante en finissant votre rosé avant qu'il tiédisse. Car commencer par des valeurs sûres, c'est un peu comme acheter le Goncourt. (Pourvu que Dupontel ne se mette pas en tête de l'adapter!)

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !