semaine 43
Portrait de Robert Lemaire
A PA PEUR

On n'a pas tous les jours 80 ans

Le 06 juin 2019

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs bonjour !…et bienvenue sur le site d’Entre les lignes, site prestigieux car écrit par des gens qui ont quelque chose à dire, et j’ai l’outrecuidance de croire et d’affirmer que j’en fais partie, moi entre les lignes des autres !!!

Bob fait comme l’éponge, il s’exprime à fond pour rendre à César ce qui est à Burrhus, aux sardines ce qui est à l’huile, aux crocodiles ce qui est aux caïmans… et à Robert ce qui est à Bob …Oui, mesdames, messieurs, il s’exprime ce gaillard de 80 ans, il dit ce qu’il pense et aussi ce qu’il croit, il dit que la vieillesse n’est pas une maladie honteuse, mais plutôt que c’est une honte que faire croire que tous les vieux et les vieilles sont des demeurés atteint par la maladie d’Alzheimer, ou de Parkinson !... ou encore que ce sont des incapables, des rebuts de la société, des laissés pour comptes, des indigents à la charge de la société ! Non, croyez-moi, nous les aînés, sommes encore des êtres vivants dotés d’intelligence, nous sommes souvent encore en bonne santé, et parfois encore aussi capable de remettre à leur place des jeunes de 50 ans qui se prennent pour je ne sais qui issus de la cuisse de Jules Peters…

En effet, mesdames-mesdemoiselles-messieurs, c’est parce que nous ne perdons pas l’espoir que nous sommes encore là ! C’est parce que nous savons qu’il y a un dernier train, un dernier tram, un dernier bus ! C’est parce que, avec une patience de chat à l’affut, nous l’attendons le temps qu’il faut, parfois très longtemps, si longtemps avant de nous rendre au terminus, et aussi parce que on le sait vachement, on ne le prend qu’une fois !...Et si par erreur nous le ratons (laveur), ce bus, ce train ou ce tram, il nous reste encore notre bonne vieille bicyclette ! Celle qui vient de nos aïeux,  et qu’importe si  les pneus doivent être regonflés une dernière fois,  elle roule encore gaillardement, et sa bonne vieille sonnette trille encore  joyeusement ! Certes, cette bicyclette n’est pas dotée de dérailleur ni de freins à disque, mais elle a un système de freinage  inusable : il suffit pour cela de pédaler en arrière pour ralentir ipso facto, hic et nunc ! Cet instrument installé dans le moyeu de la  roue arrière, c’est le Torpédo ! la merveille des merveilles, l’invention géniale mise au point par la firme Sachs depuis le début du siècle ! …..

Vive le Torpédo mesdames et messieurs qui permet de nous arrêter pour souffler un peu, et que vive encore longtemps ce moyen de transport extraordinaire qu’est la bicyclette, malgré les tentatives de sabotage de ces  trottinettomans qui vouent une adoration hérétique à la fée Electricité !

Sachez que le vélocipède ne demande que d’avoir du jarret dans le mollet, la bicyclette ne demande qu’un coup de pédale pour démarrer à plat ou en côte sans apport autre que la force physique de celui qui monte la petite reine (non, je ne parle pas de Mathilde)…Gloire donc aux rois de la pédale et que le rouge de la honte envahisse les visages hagards des vélocipédistes séduits par l’attraction de l’influence battérienne …et je mets dans le lot, ceux et celles qui enfourchent ces vulgaires motocyclettes, monstres bruyants, puants et pétaradants.

Aaaah ! la moto ! N’en parlons pas ! Ou plutôt si, parlons-en ! Quels avantages retire-t-on d’une moto, je vous le demande ? C’est lourd, c’est difficile à manipuler, ça consomme de l’essence, de l’huile, il faut se vêtir d’un équipement spécial avant de l’enfourcher, un blouson et une culotte de cuir ainsi qu’un casque homologué résistant aux chocs, car elle ne se laisse pas faire cette saloperie de machine qui, non seulement prétend avoir détrôné la bonne vieille bicyclette, mais en plus est dangereuse dans la circulation urbaine, …ben oui, voyons les choses en face : les motards se faufilent entre les bagnoles et doublent par surprise de tous les cotés !   Et puis moi, ce qui m’agace le plus c’est le bruit!... Ce n’est plus le bon vieux pout-pout-pout qu’on entendait dans le temps ! Non, maintenant, ce sont des miaulements, des feulements des stridences insupportables…. et en sus, ça peut faire du 300 à l’heure avec ces trucs là ! Vous vous rendez compte ? A quoi ça sert puisque c’est limité à 120 sur autoroute !!! Ah je vous vois venir : c’est à cause des accélérations !

Le motard et sa machine peut être à du 100 en 3’’ ! Il vous laisse sur place !...et alors, qu’est-ce que j’en ai à faire moi, qu’un abruti me dépasse ou qu’il arrive le premier au feux-rouges suivant ? ….. Non, rien à faire, vous ne me convaincrez pas et je ne lâcherai jamais le guidon de ma vieille bécane !  Tout est bon dans l’vélo ! Malgré que la colonne vertébrale en prenne un coup, la pédale fortifie les muscles, raffermit le fessier, oxygène le cerveau et augmente la capacité thoracique.

Et ça permet aussi de regarder le paysage, ce qui n’est certainement pas à négliger.

Alors, on se sent mieux ? Moi j’vous l’dis : ça ne peut qu’aller mieux…surtout à notre âge ! Et à propos d’âge et d’anniversaire, savez-vous ce qui s’est passé le 10 juin 1836 ? Non ? Et bien c’est la disparition de André-Marie AMPERE ! Ampère ? mais si, vous savez bien : l’ampérage ! Savez- vous ce que c’est l’ampérage ? Non ? C’est l’intensité d’un courant électrique ! Aha , j’vous en apprend des choses aujourd’hui quand c’est qu’on fait dans le culturel ….mais savez-vous encore qui est mort un autre 10 juin ?  Pierre Loti !  de son vrai non, Louis Marie Julien Viaud, décédé le 10 juin 1923 !!! Vous ne connaissez pas Pierre Loti ?   Officier de marine, membre éminent de l’académie française, qui s'est nourri de ses voyages, pour écrire ses romans,  que nous révèle Wikipédia, !  Tahiti pour Le Mariage de Loti , Sénégal pour Le Roman d'un spahi , Japon pour Madame Chrysanthème et la Turquie, pour Aziyadé   et évidemment Ramuntcho  pour le pays basque et Pêcheur d'Islande pour la Bretagne

Mais revenons au 10 juin et finissons-en avec les décès ! Voyons un peu du coté des naissances… qui est né un 10 juin, hein ? 10 juin 1637 à Laon, naissance du missionnaire jésuite et explorateur Jacques Marquette ! et puis il y a aussi John Dollond Né le 10 juin 1706, ingénieur opticien qui a breveté les lentilles achromatiques qui comme chacun le sait est un doublet de lentilles conçu pour limiter les effets des aberrations chromatiques et sphériques. Ha ! ça vous en bouche un coin, hein ? Mais savez-vous quelle est la plus importante naissance qui eut lieu un 10 juin ? Un 10 juin 1939 ? Vous ne voyez pas ? Vous donnez votre langue au chat ?  Oui ? Ben voilà : c’est moi, ouais, je suis né un 10 juin, en 39, produit d’avant guerre !!! Oui, merci, merci, trois fois merci… ne me félicitez pas, je ne l’ai pas fait exprès !!!

A propos toujours de ce cette date anniversaire du 10 juin, elle ne renferme malheureusement pas, que de bonnes nouvelles…mais on oublie vite que le 10 juin 1940 une bande d’abrutis, des allemands nazis, sous le commandement du général Lammerding à la tête de la division SS « Das Reich » massacre toute la population du village français d’Oradour sur Glane, près de Limoges…..642 habitants, dont 207 enfants….. Pour rappel les lettres SS signifie Schutzstaffel (de l'allemand « escadron de protection ») …la SS, c’est une des principales organisations du régime nazi fondée en avril 1925 initialement chargée de la protection rapprochée d'Adolf Hitler …Elle est le principal organisateur et exécutant de l'extermination des Juifs d'Europe, par les Einsatzgruppen et ensuite par la mise en place des camps d'extermination. Entièrement dévouée à Hitler, elle est dirigée pendant la quasi-totalité de son existence par Heinrich Himmler. Lors du procès de Nuremberg, elle est déclarée organisation criminelle.

Et sachez-le, ne croyez pas les paroles imbéciles d’un vieillard nommé Le Pen qui prétend que la Shoah n’est qu’un détail de l’histoire !!!

Mais on ne va pas finir comme ça, avec un coté pessimisme de mauvais alois, non, relevons la tête, sacristoche, même si les nouvelles du monde ne sont pas d’un niveau très élevé sur l’échelle de l’optimisme ! La mondialisation des moyens de communications fait qu’on sait quasi instantanément, qu’il y a des massacres partout dans le monde, des femmes, des enfants, des vieillards, des massacres de populations innocentes au-delà des océans, des montagnes et des déserts…

Partout,  c’est la lutte imbécile pour avoir ou garder le pouvoir ! L’Homme, ce sac de vanité, cette ordure, fait tout ce qu’il peut pour devenir le chef, pour commander, pour assouvir ses moindres désirs, pour obtenir tout ce qu’il a envie, même s’il l’a déjà, il le veut en plusieurs exemplaires, en quantité à ne pas savoir qu’en faire ! Il jalouse ce que les autres possèdent et qu’il ne possède pas… alors qu’il sait très bien qu’on retourne au néant  tel qu’on est arrivé, tout nu, rien dans les mains rien dans les poches ! Alors ? A quoi ça sert d’amasser des fortunes, des montagnes d’objets, des centaines de coffres entiers de bijoux, de bagues et de diamants ? Je vous le demande…Avez-vous une réponse ?

Sapristi nous voilà bien loin des bienfaits de la bicyclette, alors que je disais qu’on n’allait pas terminer en pleurs sur une note douce amère… on a beau dire que la vie est une lutte, qu’il faut travailler pour vivre, qu’on n’a rien sans rien, qu’il faut souffrir sur terre pour avoir la belle vie au paradis, il n’empêche : si on ne rigole pas de temps en temps, alors là, la vie devient impossible, on n’a plus qu’à se jeter par la fenêtre ou sous un train, (ou un tram)(ou un 15 tonnes) ou sous n’importe quoi qui va vite et qui ne peut pas vous louper !!! Bon ! Donc je vais terminer cet extraordinaire billet d’humeur sur quelque chose de plus rigolo, enfin je vais essayer ! Non, je ne vous raconterai pas la dernière blague belge, parce que d’abord je n’en connais pas et qu’ ensuite, même si j’en connaissais, je serais incapable de la raconter correctement et ça ne ferait rire personne… au contraire de Michel Audiard qui titre un de ses films « C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule », moi je dis plutôt « quand on n’à rien a dire, il faut mieux se taire plutôt que de dire des conneries »…Oui, c’est plus paternaliste, c’est plus proche de ce qu’on nous a enseigné au cours de moral mais bon, c’est ce que je pense et j’en suis fier …bon alors quoi ? je vais me taire pour ne pas dire des bêtises en plus de celles des autres ? Soyons convaincus cependant que le silence est d’or et que la parole est d’argent..… de toutes façons :  a pas peur !

 

 

 

Image: 

Commentaires

Portrait de Margaret Ringrose
Bravo, j aime beaucoup. Margaret
Portrait de anonyme
Les phrases en rouge sont l'effet des algorithmes de Fesse de bouc...
Portrait de Eric Picard
Le massacre d’Oradour:10 juin 1944, pas 1940. Au début, les nazis réservaient leurs capacités les plus criminelles aux sous hommes de l’est, mais 4 jours après le débarquement, entre panique et colère, ils ne se retenaient plus.

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN