semaine 26
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

Sous un autre ciel

Le 30 mai 2019

&

Image: 

Sous un autre ciel

Tout s'écroule

Terre brûlée

Terre ondulée

Une ligne d'air frais

Portée par le vent

Agite une vague de roseaux

Dessus, trois lampes rouges brillent

Dans le bleu de zinc

De l'obscurité naissante

Madame Irma passe

Silencieuse

D'un trottoir à l'autre

Elle rit

De ses pensées déchirantes

Marina écarte les rideaux

Sa peau nue et moite

Vibre encore

De ses danses rituelles

Une moto roule lentement

Sur la surface brillante

Et disparaît dans le contrejour

Laura, tout de rose vêtue,

Fait des passes

Au milieu de la rue

Pol, seul devant le but,

Calcule, bloque et rate sa cible

Dans le charme trompeur

D'un silence qui naît

Pino est absent

Le regard pétillant

Son frère, avide de jouer,

Lui donne un baiser d'enfant

Face aux fenêtres

Un ciel couleur de feu

Qui s'éteint

Entre le jaune et le brun

Et Marcel en slip

Tâte son téton sec

Et sa gorge serrée

Il voit que Nick n'est pas seul

Quand la lune sort

Sans hésiter

L'ennemi inconnu

Confie son secret

D'un geste extrême

Un cri

Le sang répandu

Il n'y a plus d'enfant

Sous cet autre ciel

Tout s'est écroulé

Terre brûlée

Terre souillée

Une ligne d'air frais

Portée par le vent

Agite de vagues roseaux

À l'heure des étoiles

Tout est fini

Sous cet autre ciel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN