semaine 30

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Maîtres de la guitare

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 12 avril 2017

Le prestigieux duo Ida Presti et Alexandre Lagoya. Photo D.R.

Bientôt et pour la sixième année consécutive, le Brussels International Guitar Festival sera l’événement qu’il ne faudra pas manquer. Comme à l’accoutumée peut-on dire à présent, c’est Hugues Navez, guitariste concertiste, professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles – et aussi homme-orchestre - qui tient le volant de cette manifestation qui fait la fête à l’instrument probablement le plus joué au monde.

A l’affiche, des concerts propres à attirer les gourmets de la guitare tout comme les amoureux de la gratte sans prise de tête. Pas mal de styles seront représentés au cours de ces cinq jours de folie guitaristique : la musique classique, latine et moderne, le tango argentin et le flamenco. Cette nouvelle édition de ce festival amène toutefois quelques particularités. Beaucoup se souviendront des noms des fameux guitaristes Ida Presti (1924-1967) et Alexandre Lagoya (1929–1999), lesquels formaient un prestigieux duo. En revanche, aujourd’hui peu de personnes ont pu les entendre en concert. C’est la raison pour laquelle, le festival propose une projection en première mondiale de deux concerts d’archives jusqu’à aujourd’hui inaccessibles. L’un fut filmé à Paris en 1962 et l’autre à Menton en 1965. Grand écran, qualité sonore et visuelle seront au rendez-vous de cet hommage à Ida Presti à l’occasion des 50 ans – quasi jour pour jour - de sa disparition. En première partie de la même soirée, le tout nouveau Oxycord Guitar Quartett donnera, entre autres, des oeuvres de Torroba, Pujol ou Bizet. Ces quatre guitaristes furent élèves de Hugues Navez, lequel est en filialition avec “l’école” Presti-Lagoya, ce qui lie entre eux les différents interprètes du jour.

Côté film encore, une autre première en Belgique sera la projection Mangoré por Amor al Arte (1995) du réalisateur Luis. R. Vera. Il s’agit d’un biopic sur Agustin Barrios Mangoré, important guitariste et compositeur paraguayen. Gageons que beaucoup seront ravis de découvrir en détail le parcours de ce musicien influent dont quelques oeuvres figurent dans le récital de Berta Rojas, icône actuelle de la guitare du Paraguay et laquelle joue aussi les musiques du film Mangoré. Toujours d’Amérique latine, mais d’Argentine cette fois, le Maximo Diego Pujol Trio se produira avec un lot de tangos frissonnants.

Si plusieurs oeuvres du compositeur espagnol Joaquin Rodrigo (1901-1999), furent programmées au cours des festivals précédents, le public découvrira cette fois en première en Belgique, son Concierto para una Fiesta. C’est une oeuvre virtuose qui sera interprétée par Marco Tamayo que l’on retrouve aussi dans le Concierto Andaluz pour quatre guitares et orchestre bien entendu. Présence aussi d’Anabel Montesinos et du talentueux Daniel Egielman lequel avait remporté le Concours International de guitare de l’année dernière. Car le Festival compte aussi un concours de guitare qui cette année sera national et additionné d’une prestation de Valérie Duchâteau. Il y a aussi des rencontres, des Masters Classes données par les artistes invités, ainsi qu’un salon de lutherie qui sera installé Grand-Place. Notons que ces quatre activités sont entrée libre, tandis le tarif des concerts est très modéré. Puisqu’il est impossible de détailler ici ce programme bien nourrit, le lecteur pourra s’informer davantage en visitant le site du festival.  

Brussels International Guitar Festival & Competition : Théâtre du Vaudeville, Galerie de la Reine, 11,
1000 Bruxelles, du 21 au 25 avril.  Réservations 02 /420 06 06 ou info@bigfest.be

Autres informations : http://www.bigfest.be

En prélude : https://www.youtube.com/embed/bg6i0Xl0Bpg

Commentaires

Portrait de Lucie Van de Walle
Maîtres de la guitare

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Les Attraits de Paris (1912) de Gérard Bourgeois, un réalisateur suisse de l’époque du cinéma muet.

"Le Capitaine Fracasse", un spectacle d’action © DR

Jeannine Carpentier de Bruay-la-Buissière : «Je suis la seule survivante du coron, ici. J’ai dit que je partirai la dernière ». Visages Villages ©Agnès Varda-JR-Ciné-Tamaris,Social Animals 2016

Gustave Klimt - Le Parc ; 1910 ou avant. Etats-Unis, New York The Museum of Modern Art, Gertrud A. Mellon Fund, 1957 © 2016. Digital image, The Museum of Modern Art, New York / Scala, Florence)

Gustave Klimt - Le Parc ; 1910 ou avant. Etats-Unis, New York The Museum of Modern Art, Gertrud A. Mellon Fund, 1957 © 2016. Digital image, The Museum of Modern Art, New York / Scala, Florence)

Pause-déjeuner à Bryant Park © jherrent

Vincent Lindon, au plus près de Rodin (photo CineFiles Cineart)

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN