semaine 17

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Un caramel de l'ancien temps

L'as-tu lu,lu,lu? par Nous on l'a lu, le 07 avril 2017

Parfois, Pascal Vrebos a le blues. En Belgique, il est tellement connu comme homme de télévision qu'on oublie qu'il est également auteur et que ses pièces de théâtre sont jouées et traduites un peu partout. Romancier, aussi, comme en témoigne cette réédition. "L'Homme-caramel", republié chez Avant-Propos vingt-deux ans après sa sortie. C'est qu'à la fois, cette fable n'a pas pris une ride tout en étant encore plus datée. Je ne suis pas clair? C'est une mise en abyme. Le livre est l'étude détaillée, dans cinq mille ans, des faits et gestes d'un sieur Morelle, Marc pour les dames (comme Isabelle Adjani ou Diane Keaton), journaliste de son état, familier des grands et des petits, tireur de ficelles et obsédé sexuel. Comme tous les gens de la fin du XXème siècle vus dans cinq millénaires. Car ce qui est drôle et caustique, ce sont les notules de bas de page qui produisent un effet genre Lettres persanes. Comment peut-on vivre en 1990? À quoi s'ajoute ce décalage d'un quart de siècle qui confère à l'ensemble la patine des chères vieilles choses. (J.R.)

PS. Le titre de la critique fait allusion à une phrase du brocanteur du Vieux Marché qui vend la Licorne à Tintin avant que Loiseau tente de s'interposer. Pascal Vrebos, en homme de culture, le sait sûrement.

PS2. Je ne suis pas payé 50.000 euros par note de lecture.

Pascal Vrebos, L'Homme-caramel, Avant-Propos maison d'édition, Waterloo, 2017, 414 pages, 23€.

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN